Jean-Kevin Augustin se dirige de plus en plus vers un prêt, alors que ni Kluivert ni Emery ne voient en lui une doublure pour Cavani.

Patric Kluivert l’a confirmé : il veut une doublure d’expérience pour épauler Edinson Cavani. Trouvant augustin trop tendre (ou pas assez finisseur), le directeur du foot du PSG cherche la perle rare.

publicité

Unai Emery, de son côté, voit Ben Arfa en doublure de Cavani ! Il s’entête à le titulariser à ce poste, comme samedi contre Bastia. « Il y a quelques joueurs qui peuvent jouer dans un positionnement inhabituel pour eux. Que ce soit Ben Arfa ou Nkunku, qui a joué sur un côté, ils ont bien travaillé pour l’équipe et je suis content », a souligné le coach parisien.

« Ben Arfa en 9 ? C’est une possibilité »

« Hatem n’a pas marqué, mais il a été décisif. Il a bien travaillé pour les autres joueurs qui venaient dans la surface. Je suis content aujourd’hui du travail de Ben Arfa. Ben Arfa en 9 ? C’est une possibilité pour lui de jouer comme ça. Il peut faire un bon travail dans ce rôle. Il n’a pas marqué, mais il a fait des passes décisives », a-t-il dit. Pas sûr cependant que cette idée plaise à Patrick Kluivert.

En revanche, ces deux prises de position condamnent Jean-Kevin Augustin. Souvent proche de marquer mais très peu décisif, le jeune parisien n’a pas été convoqué pour le match de Coupe, alors que Cavani était préservé. Un camouflet pour l’attaquant des Bleuets.

Le mondial U20 en ligne de mire

Saint-Etienne, Rennes, Lorient, Nancy sont sur les rangs pour obtenir son prêt… mais aussi Pescara. Le club italien qui avait reçu Bahebeck en prêt ne décolère pas suite au rendement faible et aux blessures du joueur, et réclamerait Augustin en compensation !

Borussia Dortmund et Tottenham souhaiteraient eux un transfert définitif de Jean-Kevin Augustin. Le joueur va désormais devoir faire un choix pour son avenir, qui semble bien bouché au PSG… D’autant que le Mondial U20 se profile cet été.

Ludovic Batelli, le sélectionneur, confirme d’ailleurs que JK a besoin de jouer . «A cet âge, c’est toujours gênant de ne pas jouer. Sans temps de jeu régulier, il est compliqué d’être performant et d’avoir du rythme pour le tournoi. S’ils ont des offres de prêt, je leur conseillerai de bien réfléchir», a-t-il dit.

publicité