150 roms évacués du futur centre d’entraînement du PSG

| Le 12 octobre 2017 à 13:19
| Mise à jour : 12 octobre 2017 à 13:19

Depuis environ un mois, 150 roms avaient installé leur camp sur les futures terres du PSG.

Selon Le Parisien, un « important dispositif de police a été déployé ce jeudi matin à Poissy en bordure de la D 113 et de la bretelle de sortie de la A 13. Peu après 7 h 30, les fonctionnaires, au nombre d’une trentaine, accompagnés des services de la préfecture, ont procédé à l’évacuation des Roms ».

Les 150 personnes ont été évacuées avec leurs affaires et certaines ont demandé à bénéficier d’un hébergement d’urgence pour des raisons de santé. La plupart sont cependant repartis par leurs propres moyens. Mais tout s’est déroulé dans le calme, selon Le Parisien.

Karl Olive, le maire LR de Poissy, a salué « l’efficacité des autorités ». « Après le départ de toutes les personnes du camp, nous inspectons tous les baraquements pour voir si les Roms ont abandonné des matériaux dangereux », explique les services de sécurité de la préfecture.

Les autorités ont aussi mis en action une pelleteuse pour détruire les abris de fortune « pour éviter un éventuel retour », selon le journal.

Le PSG doit s’installer sur ces terrains au plus tard en 2020, dans un centre d’entraînement dernier cri dont nous vous parlions ici.