Carlos Soler est content d’avoir signé au PSG, mais n’oublie pas son départ de Valence.

18 millions d’euros pour recruter Carlos Soler. La surprise du PSG en fin de mercato a été totale. D’autant que Valence a tenté de le retenir en dernière minute avec une offre de prolongation. Mais c’était trop tard pour l’Espagnol.

« Moi, je demandais un contrat de longue durée parce que je voulais être lié au club pendant longtemps. De 25 ans à 33, 34 ou 35 ans, être lié toute ma vie à Valence. Un contrat de longue durée, de 8, 9 ou 10 années. En Espagne, c’est autorisé et c’est ce que je demandais au club. Ils ne me l’ont pas proposé. Je n’ai rien à reprocher, c’est leur décision, ils ont considéré que c’était ce qu’ils devaient faire, et bien c’est comme ça. C’est le foot », a expliqué le milieu de terrain.

Carlos Soler ne dit pas non à un retour

« Bien sûr ça m’a fait de la peine de partir, mais je ne le prends pas comme quelque chose de personnel, et j’espère que c’est pareil dans l’autre sens et qu’il n’y a pas de rancœur contre moi », a-t-il ajouté selon des propos traduits par Foot Mercato.

Cependant, Carlos Soler se voit un jour revenir à Valence. « en tant que supporter, c’est sûr que je vais revenir, et en tant que joueur, bien sûr que j’aimerais revenir un jour. Valence c’est chez moi et je ne vais pas dire non ». Le message est passé.

Write A Comment