Le PSG assure qu’Ezequiel Lavezzi va rester jusqu’à la fin de son contrat en juin prochain. Mais l’Italie a une toute autre version.

Le mercato est ouvert, et avec lui, le jeu de poker menteur : ces derniers jours, le PSG et Laurent blanc en tête, ont assuré qu’Ezequiel Lavezzi ne serait pas vendu au mercato d’hiver.

«Pour moi, le mercato d’hiver n’est pas une bonne chose. On verra ce qu’il va se passer au PSG, mais je pense qu’il ne se passera pas grand-chose », avait assuré Laurent Blanc a Doha, lors du stage au Qatar. Même son de cloche après le match de Coupe de France contre Wasquehal : « Je n’aime pas ce mercato, je pense que je ne suis pas le seul entraîneur. À Paris, sincèrement, je peux vous dire que le mercato d’hiver ne sera pas très très mouvementé. Même si vous allez annoncer plein de choses, au final, je pense qu’il ne se passera pas grand-chose », a-t-il dit sur Eurosport.

Mancini veut absolument Lavezzi

Mais ces déclarations, sont, pour la presse italienne, un écran de fumée, notamment dans le dossier Ezequiel Lavezzi. Le PSG aurait bien fixé le prix de l’Argentin à six millions d’euros, une fortune pour un joueur en fin de contrat, remplaçant, et au rendement faible.

Le Corriere dello Sport annonce lui qu’un rendez-vous est prévu entre l’agent de Lavezzi et l’Inter, avec à la clé un salaire de 3 millions annuels. Il Tiempo précise que Roberto Mancini veut Lavezzi a tout prix, et que l’entraîneur de l’Inter Milan l’a dit clairement à Laurent Blanc lors de la confrontation entre les deux équipes au Qatar.

Malgré la somme imposée par le PSG, l’Inter Milan ne semble pas renoncer à la piste Lavezzi. L’Argentin devrait probablement donc prendre le chemin de l’Italie, d’ici le 31 janvier. A moins d’un énorme rebondissement…

0 Partages

Write A Comment