En février 2016, Laurent Blanc avait été insulté par Serge Aurier dans une vidéo sur le réseau social Periscope. La gestion de l’affaire a particulièrement irrité l’ex-coach du PSG.

« Une situation comme celle-ci, ce n’est pas à l’entraîneur de la gérer. Après, il n’y a que lui et moi qui savons comment je l’ai gérée. Si c’était à refaire, je referais la même chose de mon côté. Après, il y a le club… (…) Dans ce type de problème, la direction doit être sur la même ligne que l’entraîneur », explique-t-il dans France Football.

« Cette affaire a été un mauvais virage dans notre saison et dans la vie du club. Il y aura de plus en plus (de dérapages) comme ça à l’avenir… Et il y en a eu depuis. De plus en plus de paramètres font que certains joueurs sont ingérables. Et tout ne sort pas… » a-t-il dit.

Laurent Blanc évoque aussi la gestion du cas Rabiot. « Quand tu as un boulevard, ne le gâche pas avec des décisions ou des attitudes à côté de la plaque. Je lui dis ça par affection. Je me suis battu pour qu’Adrien reste à Paris, je lui ai tenu un discours avec des actes, j’ai cru en lui, il le sait. Et, cinq ans plus tard, j’ai l’impression que c’est la même bande qui repasse. », a-t-il dit.

Write A Comment