Ben Arfa attaque le PSG pour des retenues de salaire

Rédigé par : | Le 19 avril 2018 à 13:09
| Mise à jour : 19 avril 2018 à 13:09

Hatem Ben Arfa
Hatem Ben Arfa

Hatem Ben Arfa réclame 100.000 euros au PSG dans une procédure présentée devant la Ligue de Football.

Au coeur du conflit qui oppose les deux parties, le non versement de salaires et de primes. Hatem Ben Arfa avait manqué le stage au Qatar en décembre dernier (21-22 décembre), en raison d’une gastro-entérite.

Le joueur avait fait constater sa maladie à l’Hôpital américain de Neuilly-sur-Seine et présenté un certificat médical au PSG, mais le club attendait un arrêt de travail. Deux jours de salaires ont donc été retenus, ainsi que le prime d’éthique que touche chaque joueur du club.

Me Jean-Jacques Bertrand conteste cette double sanction « Jusqu’ici, Hatem avait toujours reçu sa prime d’éthique. Le PSG a cumulé deux sanctions pour des faits dont nous avons apporté les justifications. Le club estime qu’elles ne sont pas suffisantes mais elles ne peuvent pas entraîner deux sanctions. Il ne peut pas y avoir de double peine. C’est un principe de droit. Surtout, on remet en cause la validité de la prime d’éthique telle qu’elle est inscrite dans son contrat. C’est une clause potestative, c’est-à-dire qui ne peut être mise en œuvre que de manière discrétionnaire par une seule des deux parties. Une clause potestative est une clause nulle. »

Il appartiendrait à la commission juridique de la Ligue de tranche. Mais si Hatem Ben Arfa espérait pouvoir jouer une minute pour devenir aussi champion de France, là on peut dire que ça n’arriver pas…