La sortie de Marco Verratti en milieu de deuxième période face au FC Barcelone, pour le remplacer par Javier Pastore, est au coeur de toutes les critiques jeudi matin.

Laurent Blanc justifie ce remplacement par un choix tactique. « C’était un vrai choix offensif par rapport au poste de Marco. Oui, c’est enlever un joueur qui vous amène de la sécurité, de la stabilité, de la sérénité, oui, mais devant nos dix-huit mètres… » Un choix tactique qui a peut-être coûté la victoire au PSG. Après la sortie de Marco Verratti, qui a été le meilleur parisien mercredi soir au Camp Nou, le PSG a sombré, avec l’entrée fantomatique de Javier Pastore.

publicité

publicité
publicité
0 Partages

Write A Comment

Recherchez sur Google

publicité