Christophe Galtier a fait le point avant le match entre le PSG et la Juventus.

Pas de Kimpembe pour Juventus-Turin. Suite à un coup, Presnel Kimpembe présente une gêne au tendon d’Achille droit et restera en soins au Centre d’entraînement. Victime de douleurs lombaires, Keylor Navas restera également en soins au Centre d’entraînement. Neymar est lui suspendu et donc absent.

Kimpembe, rien de grave mais… « Presnel était revenu dans le groupe et a pu participer au dernier match de Champions League. Tout allait bien, mais aujourd’hui on lui a marché sur son tendon qui était déjà douloureux. Sur la dernière séance, la douleur était trop importante pour qu’il puisse participer à la rencontre. Il n’y a rien d’alarmant par rapport aux matchs qu’il nous reste à jouer », a dit Galtier en conférence de presse.

Le groupe du PSG
Gardiens : Gianluigi Donnarumma, Sergio Rico, Alexandre Letellier
Défenseurs : Achraf Hakimi, Sergio Ramos, Marquinhos, Juan Bernat, Nuno Mendes, Nordi Mukiele, El Chadaile Bitshiabu
Milieux : Marco Verratti, Fabian Ruiz, Danilo Pereira, Vitinha, Renato Sanches, Warren Zaïre-Emery
Attaquants : Kylian Mbappé, Pablo Sarabia, Carlos Soler, Lionel Messi, Hugo Ekitike

Il faut la première place. « C’est beaucoup plus agréable d’être qualifié avant le dernier match. C’était un objectif obligatoire, au Paris Saint-Germain. Il y a cet objectif de finir premier. On connaît les conséquences lors des tirages quand on finit second. Nous avons cette ambition sportive. On en a parlé avec les joueurs, on est concentrés. Les gens peuvent penser que ce sera un match moins accroché. Non, ce ne sera pas le cas. Nous avons le devoir de finir premiers pour attendre un tirage plus clément. On sait qu’on aura la Juve, éliminée mais qui va tout faire pour se qualifier pour la Ligue Europa. Et c’est un club avec une histoire incroyable avec beaucoup d’orgueil et de fierté ».

La Juve déjà éliminée de la LDC. « Que la Juventus soit éliminée, c’est malheureux pour elle, mais on est concentrés sur ce qu’on doit faire ».

Le PSG prend trop de buts. « J’étais très agacé à la suite des deux derniers matchs. Des positionnements ne sont pas bons, pas respectés. C’est une question d’engagement, parfois de sacrifice. J’en ai parlé ce matin avec mes joueurs. On en a plus que parlé, on l’a travaillé. En dehors de la valeur de chaque joueur sur sa capacité à gagner des duels aériens, on perd beaucoup de deuxièmes ballons dans la surface sur les coups de pied arrêtés. C’est un manque de concentration, un manque d’investissement. Il faut y remédier. La Juventus a marqué beaucoup de buts sur coups de pied arrêtés. Il faudra être très vigilants ».

Trouver l’équilibre. « Vivre dans le déséquilibre? Non. Mais on a des profils et une manière de jouer qui fait qu’il va y avoir du déséquilibre à certain moment. Sur la réaction à la perte, évidemment que j’en ai parlé. Il y a quelques fois l’envie d’être là, mais sans intensité, avec quelques retenues sur notamment notre dernier match de championnat, sur les situations concédées, nous étions très proches du ballon et de l’adversaire sans gagner le duel. On doit y remédier à travers un engagement plus important et peut-être avec un peu plus de métier, avec des fautes tactiques pour enrayer des transitions qui peuvent être dangereuses ».

Write A Comment