Christophe Galtier s’est confié dans Rothen S’enflamme sur les nombreuses polémiques dont il a fait l’objet.

Ce n’est pas facile d’être entraîneur du PSG. Encore moins quand on est Français. Christophe Galtier a connu quelques semaines houleuses avec quelques polémiques, dont celle du char à voile, puis les différentes polémiques qui ont suivi. « Sur les sujets hors football, je savais qu’il y aurait une grande exposition (à Paris). Je pense être très honnête et très entier. Je n’appréhende pas la relation avec les médias, a justifié l’ancien coach de Nice et Lille. Tout est multiplié avec le PSG, tout est peut-être exagéré. Il faut écrire, faire des lignes, faire des émissions, tout est polémique. Mais je ne pensais pas qu’on irait aussi loin. En aucun cas », a-t-il dit à RMC Sport.

La polémique de la blague du char à voile a été la plus difficile à gérer. « Veille d’un match de C1, mon premier au Parc, je n’aurais jamais imaginé [que la question soit posée sur l’écologie]. Je regrette d’avoir fait de l’humour à ce moment-là ».

« Elle avait imaginé que j’avais une Lamborghini »

« J’aurais pu à un autre moment, mais c’était de l’humour. Cela n’a pas été perçu comme cela. Comme quoi on ne peut plus faire d’humour. Mais à l’Assemblée nationale, il y a une députée qui a fait de l’humour, elle avait imaginé que j’avais une Lamborghini… Je ne pensais pas qu’il allait y avoir autant de sujets comme cela. »

Il y a aussi eu la polémique avec son ancien directeur sportif, Julien Fournier, qui l’a accusé de racisme. Accusation un peu retirées par la suite, mais le mal était fait. « Des paroles blessent. L’ancien directeur de l’OGC Nice qui envoie un truc incroyable ici, évidemment que ça blesse avant PSG-Nice. Quand vous êtes entraîneur, que partout vous avez travaillé de la même manière, et sur le fait de prendre soin de la santé des joueurs… Voir cette sortie… Si je n’avais pas été entraîneur du PSG, il n’y aurait jamais eu cette sortie. »

Write A Comment