Christophe Galtier a évoqué directement la polémique sur les accusations de Julien Fournier concernant son passage à Lille.

Christophe Galtier trop pressant vis-à-vis des joueurs faisant le ramadan ? Sans donner de détails, Julien Fournier, l’ex-directeur sportif de Nice, avait accusé son ancien entraîneur de comportements qui lui fermeraient les portes de tous les vestiaires d’Europe.

L’Equipe avait donné plus de détails sur le sujet, mais après PSG-Nice, Christophe Galtier a donné sa version. « Cette semaine a été difficile sur plan personnel. Parce que j’ai été attaqué de manière très injuste, alors que je suis quelqu’un d’ouvert au niveau de l’esprit. Faire ces allusions sur des problèmes de ramadan qui basculent sur autre chose c’est très dur à encaisser. Je sais tout ce que je peux faire en termes de discussion avec les joueurs pendant cette période, sur le jeûne. J’échange avec mes joueurs, je partage avec eux, mais je n’ai jamais rien imposé », a-t-il lâché.

Le président de l’OGC Nice a d’ailleurs défendu son ancien entraîneur sur Canal+. « Oui, il y a eu des tensions entre les deux hommes. On a été moins performant à un moment, ça crée nécessairement des tensions dans un club. Le sujet en question, il n’y a aucune matière à faire une polémique. J’ai eu Julien (Fournier) tout à l’heure, ça faisait longtemps que je ne l’avais pas eu au téléphone ».

« J’ai dit « Julien franchement je comprends pas trop ce que tu as pu dire ou déclarer ». Il m’a dit qu’il avait été peut-être un peu maladroit. Pour moi, c’est une histoire qui va se dégonfler toute seule? Il y a des garçons qui respectent leur religion, ça se passe comme ça se passe. Il y a juste une divergence de point de vue sur la gestion de cela mais sincèrement il n’y a pas de quoi en faire un évènement comme on l’a vu dans la presse », a t-il indiqué au micro de Canal+

Write A Comment