Publicité / Ad

Luis Enrique est plutôt content de cette règle qui s’installe dans la durée: 5 remplacements, c’est bon pour le foot.

De trois à cinq remplacements pendant un match. La révolution du football a été lancée pendant la crise du Covid. Et elle s’installe pour devenir la norme. Luis Enrique estime que cela bénéficie à toutes les équipes, petites comme grandes.

Publicité / Ad

« Cela bénéficie à tous les entraîneurs, d’autant plus au haut niveau car nous avons de tops joueurs sur le banc et cela peut aider à changer le cours d’un match. Vous m’aviez posé la question il y a peu, sur les remplaçants qui ont été décisifs. Vous voyez (sourire) ».

« Il y a tellement de matchs de suite, on est sur une dynamique très bonne au niveau des résultats et du niveau de jeu. L’équipe continue à être performante. Nous voulons être plus performants et demain, c’est un match qui se joue à tout ou rien. »

Mais attention, pas question de prendre ce match de coupe de France à la légère. « Si je vois un joueur qui n’est pas à 100%, il ne jouera pas. Je transmets à mes joueurs comment il faut vivre ce métier. Les joueurs doivent être à 100% sinon ils ne sont pas dans l’équipe. Cela n’est pas arrivé contre Revel, ni Orléans et n’arrivera pas contre Brest. »

Publicité / Ad

Write A Comment