Comment Rabiot a appris sa mise à pied

Rédigé par : | Le 16 mars 2019 à 10:04
| Mise à jour : 16 mars 2019 à 10:04

Sur la Chaine L’Equipe, Philippe Sanfourche, journaliste de RTL proche du clan Rabiot, a donné quelques précisions sur la mise à pied du joueur.

Adrien Rabiot a été mis à pied par le PSG jusqu’au 27 mars prochain à titre conservatoire, après plusieurs écarts qui n’ont pas été appréciés par le club.

publicité

Philippe Sanfourche, journaliste de RTL, évoque les événements, précisant que la vidéo likée par Adrien Rabiot n’est pas celle où l’on voit Patrice Evra se moquer du PSG dans les tribunes du Parc, mais plutôt celle ou l’ancien joueur de MU répond à Jérôme Rothen. « Je ne dis pas que c’est bien ou pas bien, mais ce n’est pas celle au stade (…). Là, effectivement, ce serait une provocation ouverte », a-t-il expliqué.

publicité

Le clan Rabiot s’attend à un licenciement

La mise à pied du joueur a eu lieu jeudi au Camp des Loges: « Antero Henrique est venu le voir immédiatement pour lui remettre la lettre qui signifie qu’il est mis à pied. Adrien Rabiot a refusé de signer. Il est resté, a participé à la séance, et quand il est allé aux soins, d’autres personnes du staff sont venus lui dire qu’Antero Henrique insistait, qu’il était hors de question qu’il reste parce qu’il était mis à pied. Là, il est parti, sans prendre la lettre. Elle lui a été envoyée par mail ».

Philippe Sanfourche confirme qu’il y aura bien un entretien avec la direction à l’issue de cette mise à pied qui pourrait aller jusqu’au licenciement. « Adrien Rabiot peut être assisté dans cet entretien par une personne du club. Ce qu’il ne fera pas, je peux déjà le dire. Dans le clan Rabiot, on s’attend à ce que la sanction soit un licenciement et rien d’autre », conclut le journaliste, selon des propos retranscris par nos confrères de Canal Supporters.