Le PSG l’a emporté 0-1 en demi-finale de Coupe de la Ligue sur la pelouse de Lille. Les Lillois n’ont pas combattu.

La première mi-temps a ressemblé à un siège : Paris a le ballon, Lille, qui reçoit pourtant, cadenasse derrière et ne sort pas, ou presque. Nicolas Douchez, titulaire ce soir, n’a quasiment rien eu à faire pendant les 45e premières minutes.

publicité

Le PSG monopolise donc le ballon, fait tourner, mais ne parvient pas à approcher les cages de Lille dans les premières minutes, hormis une occasion de Cavani, qui tire à côté et Lucas, devancé par Enyeama. A la 15e minute, sur un coup-franc, Zlatan Ibrahimovic glisse le ballon à David Luiz, qui remise sur Cavani. L’attaquant parisien tente le tir mais Enyeama est vigilant.

publicité

La patate de Maxwell

Le PSG finit par trouver l’ouverture à la 27e minute. Lucas sert Cavani, qui glisse dans la surface, mais se relève rapidement : il centre en retrait pour Maxwell. Ibra s’efface pour le défenseur brésilien qui, d’une frappe lourde, trouve la lucarne du but lillois.

En fin de première mi-temps, les esprits s’échauffent, notamment en Balmont et Verratti, qui sont tous les deux avertis par l’arbitre. Paris mène logiquement à la pause 0-1.

> Le but en vidéo

publicité

La deuxième mi-temps est à l’image de la première : Lille est spectateur, Paris en profite et joue au petit trop. Cavani se procure une bonne occasion dès le retour des vestiaires : sur un centre d’Ibra dévié par un Lillois, l’uruguayen se jette pour inscrire le 2e but, mais le portier du LOSC dégage du pied.

Deux mi-temps ternes

Même l’arbitre s’y met : Ibra tente de servir Matuidi et Cavani parti en contre, mais son ballon est « intercepté » par le dos de l’arbitre. Le Suédois est en colère, bien évidemment, et peste contre l’homme en jaune. René Girard et Laurent Blanc tentent de (re)donner du dynamisme à ce match en faisant rentrer des hommes frais, mais rien n’y fait : cette demi-finale de Coupe de la Ligue aura été terne de la première à la dernière seconde.

Le PSG s’impose sans forcer, et s’offre une place en finale. Direction le Stade de France, le 11 avril, pour peut-être, remporter sa deuxième Coupe de la Ligue consécutive.

0 Partages

Write A Comment

publicité