De son vrai nom David Robert Joseph Beckham, ce footballeur est né à Leytonstone, en Angleterre, le 2 mai 1975. Il compte parmi les joueurs les plus médiatisés du football.

Beckham a rejoint divers clubs comme Manchester United, le Real Madrid, et bien d’autres dans son parcours. Malgré sa carrière internationale, son amour pour l’Angleterre est certain. Sa longue attente à Westminster Hall pour rendre un dernier hommage à la Reine Elizabeth II  en témoigne.

David Beckham à Manchester United

David Beckham n’habitait pas loin du White Hart Lane, le stade des joueurs du Tottenham. Pourtant, il n’a jamais cessé d’encourager le Manchester United. Il assistait presque à tous leurs matchs avec ses parents.

À seulement 11 ans, ila été la mascotte des Red Devils durant un match contre West Ham. Malgré son admiration pour le Manchester United, David Beckham a rejoint Tottenham, en tant que joueur amateur.

C’est à Manchester United que le joueur anglais a commencé, pour la saison 1994-1995, comme joueurprofessionnel. Il a porté le maillot national à partir de 1996. Au fil des années, par ses exploits, Beckham est devenu le chouchou des médias et de nombreux supporters. Cependant, son succès fut de courte durée.

En 1998, il a déçu le public à la Coupe du monde. L’équipe s’est retrouvée en huitième de finale face à l’Argentine, suite à son accrochage avec Diego Simeone. Un coup qui lui a valu l’élimination immédiate des Anglais. Il s’est, par la suite, fait pardonner après quelques exploits supplémentaires.

Lors de la Coupe du monde 2002, son coup franc face à la Grèce devient légendaire. Beckham a effectué un excellent jeu en qualifiant son équipe. Il reste l’unique footballeur de Manchester United à avoir marqué dans trois éditions de la Coupe du Monde.

Autre succès, David Beckham a été nommé plusieurs fois Champion d’Angleterre. Il a remporté, à trois reprises, la Community Shield et une fois la Ligue des champions, en 1999. Avec 85 buts et 394 matchs disputés, le Spice Boy quitte les trois Lions avec le cœur lourd. Certes, joueur de renommée internationale, Beckham demeurera pour toujours un Red Devil.

Ses équipes en dehors de son pays

David Beckham intègre le club du Real Madrid en 2003. Célèbre pour son sens du leadership, il a conquis le Santiago Bernabéu. Il a gagné la Supercoupe d’Espagne, quelques semaines après son arrivée. Au cours de sa période en Espagne, il a marqué 20 buts et participé à 158 matchs. Par ailleurs, parmi un de ses plus beaux exploits en 2007, auprès du Real, est qu’il a été sacré champion de la Liga. Les supporters gardent de lui le souvenir d’un joueur dévoué et talentueux.

C’est cette même année que le Galaxy de Los Angeles l’a accueilli pour 5 ans en Amérique. Avec de nombreux palmarès au sein du club américain, il a aussi été vainqueur à deux reprises au Major League Soccer.

En 2009, Beckham commence son séjour dans le club italien de l’AC Milan. Un passage qui lui a permis, encore une fois, de faire partie des grands clubs. Malheureusement, en 2010, il a gravement été touché au niveau du tendon d’Achille. Cette mésaventure lui a coûté sa quatrième coupe du monde en Afrique.

Son retour a été exaltant pour les supporteurs car il a rejoint le PSG en 2013. Après de nombreuses aventures auprès de différents clubs dans le monde, Beckham a décidé de clôturer sa carrière à Paris. A seulement 38 ans, le Spice Boy annonce sa retraite en portant les couleurs rouge et bleu.

6 mois passés dans le club parisien, l’anglais a su montrer son talent défensif et offensif. Son dernier match en Ligue 1 a été des plus émouvants face à Brest. Capitaine d’une soirée, Carlo Ancelotti lui a donné le brassard comme signe de respect dans son parcours. Il est sorti du terrain non sans effectuer quelques passes décisives permettant de faire marquer son équipe.

Comme Beckham, lors de son passage dans le club de la capitale, Messi excelle dans l’art de distiller des passes décisives à ses coéquipiers. Ce sont des joueurs qui, à eux seuls, peuvent déjouer les pronostics en ligue 1.

L’amour pour sa patrie

L’Angleterre est en deuil depuis le 8 septembre 2022, à l’annonce de la mort de la Reine Elizabeth II. Les funérailles de la souveraine ont eu lieu à Westminster Hall. Des milliers de britanniques attendaient dans la file pour pouvoir se recueillir devant son cercueil. David Beckham en faisait partie.

De plusieurs kilomètres d’attente, Beckham a attendu 12 heures pour se présenter devant la dépouille de la défunte. Un geste apprécié par ses compatriotes et ses fans pourun dernier hommage àla Reine Elisabeth.

La star du football a fait preuve de respect en enlevant son béret. Beckham s’est ensuite incliné devant le cercueil de sa Majestépour s’en aller, par la suite.

Les journalistes lui ont posé quelques questions sur les heures d’attente face aux kilomètres à parcourir pour enfin rendre un dernier hommage à la Reine. Ayant vécu dans une « famille de royalistes », Beckham a souligné l’importance du respect pour sa reine. Selon lui, si ses grands-parents étaient toujours de ce monde, ils l’auraient accompagnéà Westminster pour les funérailles de leur Reine. Ancien footballeur et capitaine, Beckham continue à représenter les couleurs de sa patrie avec fierté

Write A Comment