Le PSG avait pour mission de dégraisser cet hiver, mais pour le moment, le bilan est mitigé.

Le 31 janvier minuit, c’est dans une semaine. 7 petits jours pour le PSG afin de remplir sa mission dégraissage. C’était plutôt bien partir avec Rafinha à la Real Sociedad, puis Sergio Rico ces derniers jours à Majorque.

Mais le PSG a encore de nombreux indésirables sur la liste : Layvin Kurzawa est le premier d’entre eux. Malgré de nombreux prétendants en Premier League ou en Serie A, le défenseur est toujours au PSG.

D’autres dossiers, moins urgents, sont aussi en attente : Abou Diallo, Thilo Kehrer et Colin Dagba. Diallo plait à Milan mais les négociations n’ont pas encore abouti. Dagba a refusé de rejoindre Saint-Etienne.

Le PSG a aussi essayé de se débarrasser de Leandro Paredes dans le cadre du transfert de Tanguy Ndombele, mais l’Argentin a refusé de rejoindre Tottenham. Autre dossier bloqué : Eric Dina Ebimbe. Le défenseur veut du temps de jeu ailleurs mais n’a pas encore trouvé preneur. Mais selon foot mercato, ça avance. Le jeune joueur va prolonger « avec une forte revalorisation salariale à la clé et être prêté dans la foulée avec option d’achat au Bayer Leverkusen ».

Devant, le cas de Mauro Icardi est aussi en stand-by. L’attaquant aurait pu rejoindre la Juventus en début de mercato, mais la Juventus Turin a retenu Alvaro Morata, courtisé par le Barça. Icardi n’a donc pas bougé.

Le PSG, qui espérait récupérer environ 100 millions d’euros de transfert entre ce mercato d’hiver et le 30 juin prochain, va donc devoir s’activer dès le début du mercato d’été. Et garder ses indésirables six mois de plus.

Write A Comment