Dijon, Montpellier : à quelles dates pourra jouer le PSG ?

Rédigé par : | Le 16 décembre 2018 à 13:40
| Mise à jour : 16 décembre 2018 à 13:40

Le PSG se retrouve un peu coincé avec deux journées de Ligue 1 reportées.

Le rythme du mois de janvier, et jusqu’en mars, sera sans pause pour le PSG. Deux matchs de Ligue 1 ont été reportés, les déplacements à Montpellier et Dijon, en raison de l’affectation des forces de l’ordre « sur d’autres missions », selon les autorités. La « gilets jaunes » et dans le plan Vigipirate notamment.

publicité

Le PSG “a tout fait pour disputer cette rencontre dimanche, selon L’Equipe. « La préfecture de la Côte-d’Or et la mairie ont maintenu l’ajournement. Des manifestations des gilets jaunes sont en effet prévues tout le weekend dans la région », précise le quotidien.

publicité

Désormais pour le PSG, se pose la question de savoir quand jouer ces matchs. Le club a demandé un nouveau report pour le match contre Montpellier, fixé le 15 janvier par la LFP. Le groupe sera alors au Qatar pour sa tournée promo. Le PSG a proposé de jouer ce match le 13 février ou le 20 février en fonction du tirage au sort des 8es de finale de Ligue des champions lundi.

Pas une minute pour souffler

Ensuite, il faudra trouver une date pour Dijon. Et là, ça coince. Du dimanche 6 janvier, date de Pontivy-PSG, au premier week-end de mars, aucune date ne serait possible si le PSG se qualifie à chaque fois en Coupe. 17 matchs à jouer en 8 semaines, soit un match tous les trois jours sur cette période. Le match contre Dijon pourrait donc se jouer les 5-6 mars ou 12-13 mars, juste avant la trêve internationale qui aura lieu du 18 au 27 mars. Mais ce serait l’après-midi, car à ces dates, il y Ligue des Champions, et l’UEFA interdit tout match au même moment.

Le PSG pourrait-il annuler son Qatar Winter Tour ? Pas vraiment, selon Le Parisien. « C’est une tournée stratégique pour le club parisien puisqu’elle vise à légitimer, aux yeux du fair-play financier de l’UEFA, les contrats de sponsoring avec des organismes qatariens », estime le journal.