Pour ses retards répétés, le PSG est dans le viseur de l’UEFA.

On ne plaisante pas avec le protocole de la Ligue des Champions. Tout est réglé comme du papier à musique, à la minute près. Mais le PSG a tendance a prendre quelques libertés avec ce règlement, notamment lors des coups d’envoi.

publicité

Mais c’est surtout Unai Emery qui est dans le viseur de la commission de discipline de l’UEFA, réunie ce jeudi à Nyon (Suisse). Le coach espagnol avait déjà reçu un avertissement la saison dernière.

Mais le PSG a répété ce retard contre le Bayern Munich le 27 septembre. L’équipe s’est présentée sur le terrain hors-délais, au coup d’envoi et pour la seconde mi-temps.

Et s’il y a sanction, c’est bien Unai Emery qui paiera pour tout le groupe, car l’entraîneur est responsable de son groupe aux yeux de l’UEFA. En 2013-2014, Laurent Blanc avait écopé d’un match de suspension avec sursis pour le même problème.

0 Partages

Write A Comment

publicité