Comme son prédécesseur ou Javier Tebas, Joan Laporta, le président du Barça dénonce le pouvoir du PSG, notamment dans le cadre du cas Mbappé.

Mbappé esclave du PSG, comme Neymar ou Verratti avant lui ? Dans un entretien accordé ce mercredi au média catalan L’Esportiu, le président Joan Laporta dénonce la prolongation de Kylian Mappé, mais aussi le cas Neymar.

« Cela fausse le marché. Les joueurs finissent par être kidnappés pour de l’argent. Ce sont les effets d’un club ayant un état derrière lui. » , dit-il, évoquant le cas Neymar notamment. « Il a un contrat avec le PSG, il lui reste quatre ou cinq ans. Ces joueurs qui ont signé dans des clubs comme le PSG, ont presque signé leur esclavage. Pour de l’argent », ajoute-t-il.

Messi et Neymar peuvent revenir, mais si c’est gratuit

« Cela va à l’encontre de tous les principes de l’Union européenne. C’est une réflexion sur la pérennité du football en Europe », estime Joan Laporta, faisant échos aux propos du président de la Liga espagnole, Javier Tebas, depuis quelques années.

Joan Laporta confirme aussi dans cette interview qu’un retour de Lionel Messi ou de Neymar est possible, mais que cela ne se fera pas dans le cadre de transferts. Libres, donc gratuits, ou rien. « Nous ne sommes pas en mesure de faire une transaction d’achat. Mais même si nous avions l’argent, nous ne le ferions pas. Ce serait irrationnel », conclut-il.

Write A Comment