Didier Deschamps et France 98 ce serait fini, Ibrahimovic voit Mbappé encore gagner un Mondial : c’est l’actu foot de ce 25 janvier.

Emmanuel Petit en rajoute une couche sur Didier Deschamps. Sur RMC Sport, il assure que le sélectionneur n’est plus en contact avec ses anciens coéquipiers champions du Monde. « Avec qui il a des relations Didier Deschamps? A l’heure actuelle, il n’en a pas beaucoup. Avec le groupe de France 98? On n’en a pas non plus. »

Avec Marcel Desailly ? « C’est possible, je n’en sais rien. Mais avec nous, non il n’en n’a pas. Et c’est réciproque. Il y en a marre de ne plus dire les choses, la vérité. On est dans un monde où on ne peut plus rien dire. Donc on dit les choses normalement. Avec qui il (Deschamps) a des relations? Avec personne. C’est tout. »

Les champions du Monde ont dîné ensemble lundi dernier, mais DD n’a pas prévenu qu’il ne viendrait pas. « Non, il n’y a plus de contact. Ça fait pas mal de temps déjà, a tranché Petit. Pourquoi? Je n’en sais rien. On l’invite à venir sur RMC, je lui poserai des questions devant tout le monde et comme ça on sera content… »

Zlatan Ibrahimovic était-il un peu pour la France ? Pas forcément. Avant le Mondial, il avait pronostiqué la victoire de l’Argentine et Messi en finale de Coupe du Monde. Il n’a en revanche pas du tout aimé les célébrations des joueurs et les multiples provocations le soir de la finale et les jours qui ont suivi. « Messi est considéré comme le meilleur joueur de l’histoire, j’étais sûr qu’il allait gagner », lance-t-il.  « Ce qu’il va se passer, c’est que Mbappé va encore gagner une Coupe du monde. Je ne suis pas inquiet pour Mbappé ».

Il critique en revanche fortement les Argentins, dont notamment Emiliano Martinez. « Je suis inquiet pour les autres en Argentine parce qu’on se souviendra de Messi mais les autres qui se sont mal comportés, on ne peut pas respecter ça. Moi qui parle en tant que joueur professionnel de haut-niveau, c’est un signe que vous gagnerez une fois mais que vous ne gagnerez plus. On ne gagnera pas comme ça. »

Serge Gnabry a profité d’un jour de repos pour se rendre à Paris dimanche afin d’assister à la Fashion Week. Mais les dirigeants du Bayern Munich n’ont pas apprécié, alors que le choc contre le PSG arrive. Hasan Salihamidzic, le directeur sportif du Bayern, est en colère: « C’est de l’amateurisme, exactement ce que le Bayern n’est pas. Un jour libre, c’est fait pour se reposer, pour pouvoir se donner à fond pour le match suivant », a-t-il expliqué, promettant une explication « mercredi certainement. Bien sûr qu’il y a matière à discussion. »

Son entraîneur Julian Nagelsmann, a tenté de calmer le jeu. « Je crois qu’un joueur peut faire ce qu’il veut pendant son temps libre. En tant qu’employeur, vous ne pouvez pas dire à vos employés d’aller à l’église à 10h le dimanche, de déjeuner à 12h et de faire une sieste à 14h. Il est important que chacun puisse organiser son temps libre de manière à être heureux. Mais en tant qu’entraîneur, je dois aussi justifier certains jours de congé auprès de mes patrons. Leur expliquer pourquoi le dimanche est libre et pourquoi nous ne nous entraînons pas après un match nul. »

Selon Sport, Gavi va changer de numéro au Barça. Le numéro 30 va reprendre le numéro 6 de Xavi. Mais il faudra attendre que la Liga homologue le nouveau contrat. Et ce n’est pas pour tout de suite…

Selon l’Equipe, cinq personnalités du foot sont en lice pour remplacer le président de la FFF, Noël Le Graët, si la place se libère. Le premier est Philippe Diallo, actuellement président intérimaire, jusqu’à peu vice-président. Le 2e est Jamel Sandjak, président de la Ligue Paris-IDF. Marc Keller, président de Strasbourg, pourrait aussi se positionner. Jean-Michel Aulas vient ensuite.

Frédéric Thiriez, rival historique de Le Graët et ancien président de la LFP, devrait aussi se présenter après son échec de 2021. Tout se jouera dans les prochains mois, car NLG n’est pas encore totalement viré…

Write A Comment