Publicité / Ad
Publicité / Ad

Jonathan Clauss se confie sur sa folle vie à l’OM, l’Inter Miami s’offre Suarez et Lyon autorisé à dépenser au mercato : c’est l’actu foot de ce 6 décembre.

Luis Suárez rejoint l’Inter Miami pour une saison, renforçant l’alliance avec d’anciens coéquipiers du Barça. L’Inter Miami aux États-Unis finalise l’arrivée de Luis Suárez pour une saison, selon les informations relayées par @tombogert et @TheAthletic. L’accord permettra à Miami de rassembler quatre anciens coéquipiers du FC Barcelone, créant une alliance unique avec Suárez, Messi, Busquets et Alba.

Publicité / Ad

Cette signature renforce davantage le profil de l’Inter Miami en attirant des talents de renommée mondiale et en créant une équipe composée de joueurs ayant déjà évolué ensemble au plus haut niveau, bien que composée de joueurs en fin de carrière.

Publicité / Ad

L’Olympique Lyonnais respire : le club a convaincu la DNCG d’assouplir l’encadrement de sa masse salariale et de ses indemnités de mutation.

En conséquence, l’OL sera en mesure de recruter lors du mercato d’hiver. Et pas qu’un peu, selon Foot Mercato.
Actuellement en position délicate en Ligue 1, à la dernière place à 5 points du barragiste, l’Olympique Lyonnais dispose désormais de moyens financiers significatifs pour renforcer son équipe et inverser la tendance.

Selon des informations de FM, un budget d’environ 50 millions d’euros (hors ventes potentielles) sera mis à la disposition du club. Bien que l’OL n’ait pas confirmé ni détaillé cette information, la DNCG a validé ce montant, offrant ainsi au club une situation favorable pour aborder le mercato d’hiver et renforcer son effectif par l’acquisition de nouveaux joueurs.

Arrivé lors du mercato estival 2022, le latéral droit de l’Olympique de Marseille, Jonathan Clauss (31 ans, 13 matchs et 1 but en L1 cette saison), a eu l’opportunité de s’acclimater à sa nouvelle vie au sein du club phocéen. Malgré avoir été averti des spécificités du club avant même sa signature, l’ancien joueur du RC Lens confesse avoir été surpris par certains aspects de l’Olympique de Marseille.

La vie marseillaise, avec sa passion et son intensité, offre une expérience unique aux joueurs, et Clauss semble en train de découvrir les particularités qui font de l’OM bien plus qu’un simple club de football.

« Avant d’arriver ici, tout le monde vous dit : ‘Il faut savoir où vous mettez les pieds !’ Seulement, tant que nous n’y mettez pas les pieds, vous ne pouvez pas savoir. C’est comme un révélateur, il faut du caractère pour signer à l’OM, il faut de la personnalité pour signer à l’OM, il faut supporter la pression. Il faut le vivre à fond pour savoir qui tu es. Et tu as deux solutions : tu subis ou tu assumes. (…) Si vous n’êtes pas stable et fort physiquement, c’est trop dur à gérer. Quand je me lance dans un truc, je le fais à 2000%, le moindre impact, je le ressens. (…) Il faut trouver le bon dosage sur le plan psychologique parce que la vie à l’OM, c’est dingue », a terminé l’international français pour L’Equipe.

Le lauréat du Ballon d’Or 2023, Lionel Messi (36 ans) évoque son choix des USA, malgré des sollicitations du FC Barcelone, d’Al-Hilal.

Dans une interview accordée au Times, média qui l’a élu sportif de l’année, Messi a révélé qu’il avait hésité avant de prendre sa décision.«La vérité est qu’heureusement, j’avais plusieurs options intéressantes sur la table, et j’ai dû les analyser et réfléchir, peser le pour et le contre avec ma famille, avant de prendre la décision finale de venir à Miami. Ma première option était de retourner à Barcelone, mais cela n’a pas été possible. J’ai essayé de revenir, mais cela n’est pas arrivé ».

« Il est également vrai que plus tard, j’ai beaucoup pensé à aller dans la ligue saoudienne. Je connais le pays où ils ont créé une compétition très puissante qui peut devenir une ligue importante dans un avenir proche. En tant qu’ambassadeur du tourisme du pays, c’est une destination qui m’a attiré, surtout parce que j’ai apprécié tout ce que j’ai visité, grâce à la croissance du football dans le pays et aux efforts déployés pour créer une compétition de haut niveau. A la fin, c’était l’Arabie Saoudite ou la MLS, et les deux options me semblaient très intéressantes.»

«Pour l’instant, nous ne pouvons nous plaindre de rien. La chose à laquelle il est peut-être le plus difficile de s’adapter est peut-être le trafic, même si à Paris, c’était aussi compliqué. Et puis la chaleur et l’humidité en été. Même si être à la plage ou en vacances peut souvent être agréable, pour faire du sport, s’entraîner ou jouer à des jeux, surtout en été, c’est peut-être un peu trop, et cela se voit.»

Publicité / Ad

Write A Comment