Publicité / Ad
Publicité / Ad

Le Barça pourrait opter pour un entraîneur surprise, Mattéo Guendouzi se voit revenir à l’OM : c’est l’actu mercato de ce 12 février.

Prêté avec une obligation d’achat fixée à 18 millions d’euros (bonus compris), le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille Mattéo Guendouzi ne ferme pas la porte à un retour à Marseille.

Publicité / Ad

Mattéo Guendouzi sera un joueur de la Lazio Rome définitivement au terme de la saison. Mais pourquoi pas retourner à l’OM à l’avenir ? Le joueur ne dit pas non.

Publicité / Ad

« Retourner à l’OM un jour ? C’est une belle question. Aujourd’hui, je suis très heureux à la Lazio. C’est un grand club italien, on est en 8e de finale de la Ligue des Champions. On travaille avec un très grand coach, je suis titulaire, tout se passe bien pour moi et je suis épanoui là où je suis ».

« Mais tout le monde connaît l’attache que j’ai pour l’OM, ses supporters, la ville… J’ai eu un réel coup de foudre pour ce club. Donc forcément, c’est quelque chose qui pourra se passer dans le futur. On verra. Je ne me prends pas la tête », a confié Mattéo Guendouzi au micro de Canal +.

Avec le départ de Xavi à la fin de la saison, le Barça se retrouve sans coach: qui va le remplacer ? Un nom surprise sort du chapeau.

Le FC Barcelone prépare l’après Xavi. Le coach espagnol a décidé de quitter son poste à la fin de saison. De nombreux noms sont déjà sortis et les favoris seraient Xabi Alonso, Jürgen Klopp, ou encore Sergio Conceiçao.

Cependant, selon Sport, un autre nom ressort ces derniers jours. L’entraîneur du Sporting CP Rúben Amorim serait le favori désormais, poussé par le directeur sportif du Barça.

Toutefois, le club catalan sera peut-être limité par ses finances. Car Amorim n’est pas libre, et sa clause de départ de 30 millions d’euros serait un peu trop élevée pour le Barça.

Selon Bild, Thomas Tuchel est de plus en plus en danger après la claque contre le Bayer Leverkusen. Les choix du coach allemand sont remis en question puisqu’il a laissé sur le banc Thomas Müller et Joshua Kimmich sur le banc. Et son 3-4-2-1 provoque l’indignation du tabloïd allemand, qui réclame sa tête.

Publicité / Ad

Write A Comment