Onana quitte la sélection du Cameroun, les Belges se battent entre eux : la coupe du Monde se tend…

Neymar ne jouera pas le 3e match de groupe contre le Cameroun. Le Brésil confirme que le joueur n’est pas rétabli. On va donc désormais attendre le retour du joueur du PSG pour les 8e de finale.

Au Cameroun, le portier André Onana qui a été écarté de la sélection juste avant le match contre la Serbie. Selon la La Cadena COPE, des tensions entre le gardien et le sélectionneur camerounais sur la façon de jouer seraient à l’origine de cette mise à l’écart. La Fédération du Cameroun a communiqué sur le sujet quelques heures plus tard. »La Fédération Camerounaise de football renouvelle son soutien indéfectible au Manager-Sélectionneur et à toute son équipe d’encadrement dans la mise en œuvre de sa politique visant à préserver la discipline, la solidarité, la complémentarité et la cohésion au sein de la sélection nationale. La FECAFOOT réitère son engagement à instaurer une atmosphère apaisée et, aussi, à mettre à la disposition du groupe un environnement favorable à la performance », écrit la Fecafoot.

Le gardien des Lions Indomptables ne semble cependant décidé à arrondir les angles et a donc pris la décision de de quitter le rassemblement ce mardi. Onana attendait des éclaircissements sur la durée de sa suspension. Sans précision de la part de la Fédé, il est donc parti… Puis, il a publié un communiqué pour donner sa version. «Je tiens à exprimer mon affection pour mon Pays et les Lions Indomptables. Hier, je n’ai pas été autorisé à être sur le terrain pour aider le Cameroun, comme je le fais toujours, à atteindre les objectifs de l’équipe. Je me suis toujours comporté de manière appropriée, et pour mener l’équipe vers le succès. J’ai mis tous mes efforts et mon énergie afin de dénouer les liens d’une situation ambiguë, mais je n’ai pas rencontré la réceptivité espérée».

«Cependant, je considère et respecte toujours les décisions des personnes garantes de la gestion et de l’encadrement de notre équipe. Tous mes encouragements vont à mes coéquipiers, car nous avons démontré que nous sommes capables d’aller très loin dans cette compétition. Les valeurs que je promeus en tant que personne et en tant que professionnel sont celles qui m’identifient, et que j’ai hérité de ma famille depuis ma tendre enfance. Représenter le Cameroun est un immense privilège. La Nation d’abord et pour toujours», est-il ajouté.

Hazard dément la bagarre dans le vestiaire

Rien ne va plus non plus dans la sélection belge. Une grosse altercation aurait éclaté au sein du groupe Belge entre De Bruyne, Hazard et Vertonghen. RTL info dévoile le clash et précise même que Romelu Lukaku a dû séparer les trois hommes.

Depuis quelques jours, c’est le chaos dans la sélection. Kevin de Bruyne a ouvertement déclaré que les Diables Rouges ne pouvaient pas gagner le Mondial, ce qui avait fortement déplu à Vertonghen. Visiblement, les tensions ne sont pas retombées depuis…

Cependant, Eden Hazard a tenu à calmer le jeu.  « Il n’y a pas eu grand-chose. Il s’est dit beaucoup de bêtises, on s’est dit plein de choses. Il y a eu une réunion entre tous les joueurs. On s’est dit qu’il y avait encore un match à jouer. On a envie de gagner le match qui reste à jouer. Le plus important c’est d’être prêt. On s’est dit des choses, des bonnes des moins bonnes. Peut-être certaines choses qui n’ont pas plu mais on a parlé », a d’abord clarifié l’ailier du Real Madrid.

Il a ensuite démenti toute bagarre avec son coéquipier Jan Vertonghen. « Il n’y a rien eu dans le vestiaire après le Maroc, on ne s’est pas battu avec Jan Vertonghen. Je n’oserais pas me battre avec Jan, il est plus grand que moi ! », a dit Eden Hazard. Ouf, tout va bien au pays de la BD… Thibaud Courtois lui veut trouver un coupable. « On ne sait pas qui a parlé mais le fait que tout le monde prenne ça pour la vérité est problématique. Si on trouve la personne qui a dit ça, ce sera sa dernière journée avec nous. »

Benzema ne reviendra pas, Mbappé et son ego

Karim Benzema, le retour ? La presse espagnole assure que l’attaquant est presque remis de sa blessure qui lui. fait renoncer à la Coupe du Monde. Il va reprendre dans les jours qui viennent avec le Real Madrid, et peut, théoriquement, retourner dans le groupe des Bleus, puisqu’il figure toujours dans la liste officielle des 26 de la FIFA. Il sera d’ailleurs champion du monde si les Bleus vont au bout, qu’il revienne ou non.

La décision de fair revenir Karim Benzema reviendrait évidemment à la Fédération française de football et surtout au sélectionneur, Didier Deschamps. Avec la bonne dynamique actuelle, ce serait un peu périlleux. Cependant, ces dernières heures, Karim Benzema est arrivé pour des vacances… à la Réunion. On l’imagine donc mal revenir chez les Bleus d’ici quelques jours. Fin des spéculations… Deschamps a indiqué qu’il ne reviendrait pas. «Vous cherchez des trucs. Ce n’est pas quelque chose qui occupe mon esprit, vous connaissez la situation. J’ai échangé avec Karim après son départ, vous savez sa situation et les délais pour qu’il se rétablisse. Je ne sais pas où vous voulez aller avec votre question. Je m’occupe des 24 joueurs qui sont là même si Kimpembe est venu et que j’ai échangé avec Paul Pogba, et d’autres anciens. Je vous laisse en parler, débattre, imaginer. Je ne vais pas inventer des choses qui ne concernent pas notre quotidien », a déclaré le sélectionneur des Bleus.

Et Mbappé alors, trop égoïste ? Deschamps dément. « Si je vais par là, je traduis votre question. Son physique va bien, il ne faut pas le ménager. Alors le problème serait son ego, car son ego voudrait qu’il joue ? Qu’est-ce que vous en savez ? Est-ce qu’il veut jouer ? Vous ne le savez pas, moi si. Kylian n’a pas d’ego. Enfin, il est important, décisif et prend la lumière avec ses performances. Mais il s’est toujours inscrit dans un cadre collectif. Il n’a plus 18 ans, il a de l’expérience. Il veut jouer, les 24 autres aussi. Mais ils ne commenceront pas tous le match de demain. Vous pouvez penser ou imaginer des choses, avant de prendre les décisions, j’ai des données que vous ne pouvez pas avoir car elles sont en direct », a lancé Deschamps.

Non, les cheveux de CR7 n’ont pas marqué

Ca tourne à l’affaire d’Etat. Qui a marqué le but vainqueur du Portugal contre l’Uruguay en Coupe du Monde ? Bruno Fernandes, le passeur, ou Cristiano Ronaldo, qui aurait effleuré le ballon des cheveux ? La FIFA a hésité. Le but a d’abord été attribué à CR7, mais quelques secondes plus tard été redonné à Bruno Fernandes.

Et pour clore le débat, dans un communiqué, Adidas et la FIFA ont confirmé que Cristiano Ronaldo n’a pas marqué : « grâce à la « Connected Ball Technology », nous sommes parvenus à démontrer définitivement qu’il n’y a pas eu le moindre contact entre Cristiano Ronaldo et le ballon sur l’action du premier but », dit la firme allemande, fournisseur officiel des ballons pour cette Coupe du monde.

« Aucune pression externe n’a été mesurée sur le ballon. Le capteur à l’intérieur du ballon nous permet d’être très précis. » Le communiqué de la Fifa est précisé. « Aucune force externe sur le ballon n’a pu être mesurée, comme le montre l’absence de « battement de cœur « dans nos mesures. Le capteur IMU 500Hz à l’intérieur du ballon nous permet d’être très précis dans notre analyse », est-il écrit. Cristiano Ronaldo n’a donc pas marqué son 9e but en Coupe du Monde. Reste à changer de coiffure pour les autres matchs… Ou à changer d’équipementier. CR7 est en effet chez le rival Nike. Peut-être que s’il avait été chez Adidas…

Write A Comment