Publicité / Ad

Sandrine Rousseau critique les Bleus, Gareth Bale ne veut pas entendre parler de retraite, Antony a froid au Qatar.

Décevant lors de ce Mondial, Gareth Bale ne compte pas pour autant arrêter la sélection. Le Pays de Galles a été officiellement éliminé de la Coupe du monde 2022, mais le joueur compte continuer.

Publicité / Ad

« Je continuerai aussi longtemps que je le peux et aussi longtemps qu’on voudra de moi. C’est un moment difficile maintenant, mais nous repartons. Nous avons une campagne de qualification qui commence en mars (pour le prochain Euro, ndlr). Si je vais être impliqué ? Je l’espère, oui », a fait savoir le joueur du Los Angeles FC au micro de la BBC. A 33 ans, l’ancien joueur de Madrid va cependant devoir retrouver un niveau décent…

Sandrine Rousseau tape sur les Bleus

Les Bleus ont renoncé, comme de nombreuses autres sélection, à porter le brassard « One Love » pour contester les positions du Qatar, notamment sur les droits des LGBT. Sandrine Rousseau, députée écologiste de la 9ème circonscription de Paris, n’a pas apprécié le manque de pris de position des Bleus.

« Cela se serait passé dans un autre pays, j’aurais regardé. Bien que je ne suis pas fan de foot, je regarde les matchs de l’équipe de France en général. Mais là, cette fois-ci, je ne les regarde pas. Oui, c’est un boycott, bien sûr. Je pense que cette équipe de France est la plus… parmi celles qui manquent le plus de courage en l’occurrence. Ils sont pleutres. En tout cas, l’équipe de France ne fait pas preuve de courage dans cette Coupe du Monde », a-t-elle lancée sur France Info.

Antony malade à cause de la clim

Certains ont eu froid en début de compétition dans les stades du Qatar. Un comble alors que la température extérieure dépassait parfois les 30 degrés. Et il y en a un qui n’aime pas du tout la clim’, c’est le joueur du Brésil, Antony. Que ce soit dans les stades mais aussi dans les hôtels, le joueur Manchester United est tombé… malade. « Je me sentais mal. Ma gorge, une petite toux. Je l’ai juste eu d’une manière plus sérieuse que les autres ».

« Mais je vais bien, je récupère, donc je suis à 100%. Je pense que c’était la climatisation. J’ai fini par l’allumer et je suis resté deux jours très mal, très mal. Mais maintenant ça va », a confié l’ex-joueur de l’Ajax Amsterdam au micro d’ESPN Brésil. Neymar aussi est malade. Fiévreux, le Brésiliens se repose. On ne sait cependant pas si c’est du à la clim…

Tout le monde défend trop, sauf l’Espagne

Aymeric Laporte évoque (encore) son choix de jouer pour l’Espagne plutôt que pour la France. « On a même inversé l’opinion ; au lieu de me dire que je suis français, maintenant je suis encore plus apprécié, on me dit le contraire. À l’époque, j’ai pris la décision de jouer pour l’équipe nationale espagnole. J’ai été convaincu, tant par l’entraîneur que par la philosophie du pays, avec laquelle je me sens en phase. Je me sens beaucoup plus identifié aux Espagnols, et les Espagnols me rendent l’affection que je ressentais pour eux à l’époque, et que je ressens encore aujourd’hui », a-t-il dit à Sport.

Luis Enrique, le sélectionneur espagnol, tacle les choix trop défensifs de ses homologues. «Nous avons atteint un point où nous nous sommes égarés. La première chose qu’ils devraient enseigner aux entraîneurs dans les cours d’entraîneurs, c’est que c’est un spectacle, un spectacle. Il y a 50.000 ou 100.000 mecs qui te regardent au stade, puis à la maison il y a des millions de personnes. C’est comme aller voir une pièce de théâtre et c’est ennuyeux. A la fin, il n’y aura personne dans le théâtre »,

Publicité / Ad

Write A Comment