Retrouvez chaque jour, pendant le Mondial, les infos principales sur la compétition qui se déroule au Qatar.

Olivier Giroud est très proche de devenir le meilleur buteur de l’histoire des Bleus : avec 51 buts, il égale Thierry Henry. Olivier Giroud est aux anges. Proche de ne pas être sélectionné pour le Mondial, il se retrouvé titulaire en l’absence de Karim Benzema. Et double buteur lors de France-Australie. Avec 51 buts, il égale le record de Thierry Henry avec les Bleus, et pourrait donc le dépasser lors des prochains matchs.

«Sur le plan personnel, je ne pouvais espérer mieux. C’est une grande fierté. Je ne compte pas m’arrêter là dans la compétition et aider l’équipe à réaliser notre objectif, toujours en prenant les matchs les uns après les autres, monter en puissance et donner le meilleur de soi-même», a-t-il dit.

«Oui, ému et mal au cou aussi, car je prends le genou de mon adversaire, mais Grizi m’a dit que je n’avais rien. J’ai remercié Kyky (Mbappé) aussi qui m’a fait une super passe décisive. J’ai essayé de bien finir les actions de mes partenaires. On aurait pu marquer plus de buts, mais on est très content, c’est bien pour la suite. On va bien se reposer maintenant et direction le Danemark.»

Lucas blessé, Theo seul à gauche

C’est la grosse tuile de ce France-Australie: Lucas Hernandez est blessé au genou droit. Theo Hernandez, son frère, l’a plutôt bien remplacé côté gauche, mais les Bleus se retrouvent avec un seul arrière gauche de formation désormais. Deschamps avait fait le pari de compter sur les deux frères côté gauche, sans autre solution. Choix qui pose aujourd’hui quelques soucis. Lors du 8e de finale de l’Euro 2020, après les blessures de Lucas Hernandez et Lucas Digne, Deschamps avait confié le poste à… Adrien Rabiot dans une défense à 5. Et les Bleus avaient sombré. Précieux au milieu, l’ancien joueur du PSG pourra difficilement compenser à ce poste. William Saliba ou Dayot Upamecano pourraient jouer à ce poste… ou encore Benjamin Pavard. Ce qui laisserait le poste droit à Jules Koundé. Reste plus qu’à prier pour que Theo Hernandez ne se blesse pas…

Budweiser a toujours sa bière entre la gorge. Le sponsor FIFA pour ce Mondial n’a pas apprécie la décision d’interdire la vente de bière dans les stades et aux alentours. Place désormais à la vengeance. La marque américaine réclamerait 45,5 millions d’euros de dédommagement à l’instance internationale selon le The Sun. Cette somme serait déduite du prochain sponsoring prévu pour la prochaine Coupe du Monde, organisée en Amérique du Nord en 2026. Budweiser la joue fine, puisque le prochain mondial se jouera non plus à  32 équipes, mais 48. Pub gratuite et plus importante donc, dans son pays d’origine…

Write A Comment