Cristiano Ronaldo a failli quitter la selection du Portugal, pourquoi ça ne va plus entre Deschamps et Pavard, et Rabiot se voit bien jouer en Premier League.

Rester ou partir, Adrien Rabiot est à la croisée des chemins avec la Juventus Turin. Avec son bon Mondial, sa valeur marchande va augmenter et la Juve, à cours d’argent, pourrait se décider à vendre. Adrien Rabiot, lui, se voit bien en Premier League. Il effectué une partie de sa formation à Manchester City, en 2008 : « C’était une très bonne expérience, même si je n’ai pas fait une année (un peu moins), mais je me suis très bien senti, j’ai beaucoup aimé l’atmosphère qu’il y avait autour du football. On sent que c’est vraiment autre chose que la France ou même que l’Italie ».

« J’ai toujours dit que j’aimerais jouer en Angleterre dans ma carrière, est-ce que ce sera à la fin de mon contrat à la Juve (en juin 2023, ndlr), je n’en sais rien, mais je sais que j’ai cette envie-là, cet objectif-là d’évoluer en Premier League. Je n’ai pas d’équipe favorite en Angleterre, il n’y a pas d’équipe où j’aimerais forcément évoluer. C’est le championnat qui m’attire, il correspond le plus à mes qualités», a-t-il conclu. La Juve pourrait tenter de le prolonger dans les semaines qui viennent, afin de le revendre quelques millions en juin prochain. Sinon, Rabiot pourrait partir libre…

Pavard/Deschamps, pourquoi ça a buggé

Pas de clash entre Benjamin Pavard et Didier Deschamps. L’adjoint de DD Guy Stephan a voulu désamorcer les rumeurs en début de semaine, mais Pavard est tout même redescendu dans la hiérarchie. Koundé premier, Disai en deux, puis Pavard. Un gros coup dur qui s’explique selon L’Équipe. Didier DEschamps reproche à Pavard de ne pas avoir respecté les consignes lors de France-Australie. Ce qui a mené au but australien.

Le souci porterait plutôt sur la communication. L’Equipe assure que Benjamin Pavard se considérait comme, un cadre des Bleus, et DD n’aurait pas apprécié son manque de remise en question. Il y aurait aussi eu quelques bouderies de Pavard en septembre dernier contre l’Autriche, match lors duquel le joueur avait ciré le banc. Ses sorties médiatiques pour demander à jouer dans l’axe, son poste naturel, auraient aussi déplu au staff des Bleus. Mais après ces couacs, le bon état d’esprit semble revenir, selon L’Equipe. Ca ne devrait pas suffire pour redevenir titulaire, mais Pavard pourrait un peu remonter dans la hiérarchie…

CR7 s’emporte en coulisses

On pouvait s’en douter. Face caméra, Cristiano Ronaldo a fait bonne figure, mais en coulisses, il n’a pas du tout apprécié d’être remplaçant en 8e de finale de Coupe du Monde. Ses proches ont lancé les critiques en direction du sélectionneur à sa place. Mais selon Record, Cristiano Ronaldo aurait eu une vive altercation entre le joueur et Fernando Santos. CR7 aurait même failli faire ses valises pour quitter la sélection. Mais le Portugais a finalement retrouvé son calme, et semble désormais accepter son rôle de Super sub. Car en quart de finale, il sera probablement encore remplaçant…

La Fédé portugaise a cependant démenti tout souci.  «Une nouvelle publiée ce jeudi rapporte que Cristiano Ronaldo a menacé de quitter l’équipe nationale lors d’une conversation avec Fernando Santos, l’entraîneur national. La FPF précise qu’à aucun moment le capitaine de l’équipe nationale, Cristiano Ronaldo, n’a menacé de quitter l’équipe nationale lors du séjour au Qatar. Cristiano Ronaldo se construit chaque jour un palmarès unique au service de l’équipe nationale et du pays, qui se doit d’être respecté et qui atteste d’un degré d’engagement indéniable envers l’équipe nationale».

« Au passage, le degré d’engagement du joueur le plus capé par le Portugal a encore été démontré – s’il le fallait – lors de la victoire face à la Suisse, en 8e de finale de la Coupe du monde 2022. L’équipe nationale – joueurs, entraîneurs et structure FPF – est, comme elle l’a été depuis le premier jour, pleinement engagée et enthousiaste dans la construction de ce que le pays veut être la meilleure participation du Portugal à une Coupe du monde.»

Le chat de Vinicius

Un chat s’est invité lors de la conférence de presse de Vinicius Junior ce mercredi, et il a été bougé sans ménagements… Il y a beaucoup de chats au Qatar, et certains s’inscrutent même dans les conférence de presse. Ce fut le cas pour Vinicius Jr lors de son point presse à deux jours du quart de finale de la Coupe du monde 2022 entre le Brésil et la Croatie (vendredi, 16h).

Le chat s’est tranquillou, installé sur le pupitre aux côtés de Vinicius, ce qui a bien fait rire le joueur. L’attaché de presse un peu moins. Celui-ci l’a bougé sans ménagement. « Ce qui n’a pas trop plu aux journalistes présents dans la salle de presse », assure RMC Sport.

De nombreux chats se baladent au Qatar, et certains joueurs en ont peur… comme Ousmane Dembélé. Le joueur du Barça a peur d’approcher les chats, selon Kolo Muani. « Une anecdote ? Ousmane Dembélé a peur des chats. Des chats se baladent dehors, quand on mange dehors. Ousmane a peur, ce qui fait rire un peu tout le monde ».  Ousmane Dembélé n’est donc pas Kurt Zouma. Pas de risques de leur faire du mal, s’il ne peut pas les approcher…

« On est un bon groupe. Il y a un échange qui passe bien, il y a un bon feeling entre nous. C’est ça notre force durant ce premier tour », a ensuite ajouté Kolo Muani. S’il y des blagues, le groupe vit bien.

Write A Comment