Retrouvez chaque jour, pendant le Mondial, les infos principales sur la compétition qui se déroule au Qatar.

Eden Hazard ne se cache pas. Le Belge est conscient d’être passé à côté de sa carrière depuis qu’il évolue au Real Madrid. «Pour être honnête, ce niveau de 2018, je ne l’ai plus. Je ne le montre pas, mais j’ai trop souffert, mentalement et physiquement. Je n’ai pas honte de le dire. En 2018, j’étais peut-être dans les dix meilleurs du monde. Est-ce que je vais y revenir ? Je ne pense pas», a-t-il dit.

Cependant, il estime pouvoir encore donner quelques coups d’éclats sur le terrain. «Mais si mon corps me le permet, je peux encore faire des super trucs. J’ai gardé la même technique mais j’ai perdu de la confiance. Pensez-vous que l’on peut faire tous les matchs pendant dix ans sans interruption au plus haut niveau sans hygiène de vie ?», a-t-il lancé.

Des années de galère

Il évoque ensuite les polémiques sur ses prises de poids. «Là, je suis passé pour le mec toujours blessé. Quand je suis arrivé au Real, j’avais pris du poids. Comme tous les étés. Après la finale de C3, Chelsea-Arsenal (en 2019), j’ai profité de mes congés. Mais après deux ou trois semaines de préparation, je perds tout. Est-ce que j’en avais trop profité ? Sûrement».

Place désormais à la Coupe du Monde. La Belgique espère bien figurer dans cette compétition, et Eden Hazard veut se relancer. «J’espère que mon image sera meilleure après la Coupe du monde. (…) J’ai envie de faire de gros matchs après des années de galère», a-t-il conclu.

Raymond Domenech fait dodo devant les Bleus

Raymond Domenech a failli s’endormir en regardant les Bleus remporter le Mondial 2018. Dans un entretien accordé à Ozap, l’ancien sélectionneur de l’équipe de France taille le jeu proposé il y a 4 ans.

«Je vais être méchant. Je vais vous dire que je me suis ennuyé en 2018. J’essaye de sortir un match… Il y a peut-être eu France-Argentine parce qu’il y a eu deux actions dans le match. Mais est-ce que quelqu’un peut spontanément me dire un match de la Coupe du monde en 2018 qu’on retient? Un match où on a tout ? Aucun.»

« Pour moi, une bonne Coupe du monde, ce sont des matchs qu’on retient. Ce sont des matchs qui sortent de l’ordinaire, où il y a eu de l’émotion. Quelque chose! Celle de 2018, à part qu’on la gagne, je n’ai pas de souvenirs où j’ai vibré. Pourtant, j’étais aux commentaires. J’ai rien. J’ai tout effacé. Je n’ai pas eu d’émotions. Le vide intersidéral.»

Richarlison veut une île privée et des femmes

A l’occasion d’une interview sur Youtube avec la journaliste Isabela Pagliari, l’attaquant de Tottenham Richarlison a évoqué ce qu’il souhaiterait pour son après foot. Et ce rêve ne cadre pas vraiment avec les aspirations du moment dans le monde.

« Je vais acheter une île et y rester avec plein de femmes, comme cette photo de Ronaldinho », a dit Richarlison, montrant une photo sur laquelle l’ancien joueur du PSG posait dans une piscine avec 5 femmes en string et à ses pieds… Il s’agissait là apparemment d’un peu d’humour, mais Richarlison se prend une volée de critiques depuis sur les réseaux sociaux.

Enorme primes pour le Mondial

La coupe du monde, une affaire de gros sous. La FIFA va s’en mettre plein les poches, mais reversera aussi des primes astronomiques aux nations qualifiées: 424,5 millions d’euros au total.

Pour tout préparer, la FIFA a viré 1,44 million d’euros à chaque nation, afin qu’elle puisse se rendre au Qatar. Ensuite, tout se fera sur le critère sportif. Pour les équipes classées entre la 17e et 32e places, la FIFA paiera 8,6 millions d’euros. Les sélections éliminées en 1/8e de finale auront droit à 12,5 millions d’euros. A partir des 1/4 de finale, ce sera 16,4 millions d’euros.

Ensuite, ce sera un classement : le 4e du tournoi touchera 24,14 millions d’euros. Le 2e empochera lui 26 millions d’euros et 28,9 millions pour le finaliste. Le vainqueur de la Coupe du Monde touchera lui 40,5 millions d’euros. Une grosse augmentation par rapport à 2018, puisque les Bleus avaient empoché 34 millions d’euros. Chaque joueur de l’équipe de France devrait toucher au minimum 415 000 euros chacun en cas de victoire finale lors de cette Coupe du Monde (30% de la dotation allouée par la FIFA). C’était 350 000 euros il y a quatre ans.

Write A Comment