Retrouvez chaque jour, pendant le Mondial, les infos principales sur la compétition qui se déroule au Qatar.

Kevin De Bruyne n’est pas satisfait de la courte et difficile victoire de la Belgique contre le Canada. Et surtout, il ne comprend pas pourquoi on lui a attribué le trophée d’homme du match. « Je ne pense pas avoir fait un grand match. Je ne sais pas pourquoi j’ai reçu ce trophée. Peut-être que j’ai été choisi à cause de mon nom », a réagi De Bruyne dans des propos rapportés par The Telegraph. Un peu comme Mbappé lors de France-Australie, certains choix d’homme du match lors de ce Mondial sont en effet assez curieux.

Kevin De Bruyne n’était pas content non plus pendant le match. Selon La Dernière Heure, il s’est un peu clashé avec Toby Alderweireld lors d’une discussion avec le sélectionneur Roberto Martinez, alors que la Belgique venait de marquer. «Ce sont des histoires de football. Il y avait de l’espace et on ne l’utilisait pas. Parfois, on a peur et je ne sais pas pourquoi. Je trouve qu’on cherchait trop les longs ballons mais c’est le genre de choses qui arrivent…», a cependant tempéré De Bruyne après le match.

Camavinga, arrière gauche faute de mieux

Sans Lucas Hernandez, le remplaçant naturel côté gauche de la défense, c’est Theo Hernandez. Mais Didier Deschamps ne dispose plus de joueur capables d’évoluer à ce poste. Adrien Rabiot avait joué dans ce rôle lors de l’Euro, mais le milieu est désormais trop précieux au milieu pour être déplacé. Le staff des Bleus a donc testé… Edouardo Camavinga.

Le jeune milieu du Real Madrid a joué lors de l’entraînement dans cette position. « Dans l’esprit du sélectionneur, l’option Eduardo Camavinga pourrait être étudiée. Le joueur du Real Madrid, milieu de son état mais rare gaucher de l’effectif (avec Lloris, Rabiot, Dembélé, Griezmann et Giroud), a occupé le flanc gauche durant cette opposition avant de passer… ailier droit », souligne Le Parisien.

On le sait, les supporters japonais nettoient les tribunes après les matchs. C’est encore le cas lors de ce Mondial. Et la sélection n’est pas en reste. Les Samourai Blue ont rendu leur vestiaire dans un état impeccable et ont même laissé un petit mot « Merci » accompagné de grues en origami, après leur victoire 2-1 sur l’Allemagne. Ca c’est du savoir vivre.

Write A Comment