Tite, le sélectionneur du Brésil, sait aussi bien danser que ses joueurs ou presque; suivi et filmé, Samuel Eto’o perd son calme; Pavard est bien écarté.

Le Brésil s’est largement imposé contre la Corée du Sud (4-1), lundi en 8es de finale de la Coupe du monde 2022. Ca valait bien quelques pas de danse des joueurs du Brésil… et du sélectionneur Tite.

« Nous essayons de nous adapter aux caractéristiques des joueurs. Ils sont très jeunes et j’essaie de m’adapter un peu à leur langue, et une partie de leur langue est la danse. Il n’y a pas d’autre interprétation que le bonheur du but, le bonheur de l’équipe, le bonheur de la performance. Il n’y a eu aucun manque de respect envers l’adversaire ni envers Paulo Bento (le sélectionneur de la Corée du Sud) pour qui j’ai beaucoup de respect », a déclaré le technicien après la rencontre.

Samuel Eto’o frappe un YouTuber

Samuel Eto’o a perdu son calme après le match Brésil-Corée du Sud. Le président de la Fédération camerounaise et ambassadeur FIFA a a frappé d’un violent coup de pied un supporter en dehors du stade 974.

La raison n’est pas connue, mais l’altercation a duré quelques secondes avant ce coup. Selon les images diffusées par La Opinion, Samuel Eto’O n’aurait pas vraiment apprécié être suivi par une caméra.

Ce « supporter » serait un YouTube algérien, sadouni SM, qui aurait été un peu trop insistant avec l’ancien joueur du Barça, alors qu’il prenait des selfies avec de « vrais » supporters cette fois-ci.

Le youtubeur algérien a décidé de porter plainte contre Samuel Eto’o auprès de la police locale pour l’avoir frappé mais aussi d’avoir cassé sa caméra. « Je me suis embrouillé avec Samuel Eto’o. Il m’a frappé et la personne qui était avec lui m’a défendu. Eto’o a détruit mon appareil photo avec lequel je le filmais. Je le filmais et je l’ai interrogé sur Gassama (l’arbitre d’Algérie-Cameroun, je lui ai demandé s’il lui avait donné un pot-de-vin. Ça l’a énervé et il m’a frappé. Il a détruit ma caméra et mon microphone. Je suis au commissariat de police. Partagez cette vidéo, je sais que le Qatar est un pays de droit. Soyez solidaire. J’ai fait ça pour l’Algérie », a-t-il indiqué.

Cependant, ce YouTuber aurait été assez agressif dans ses questions. Selon RMC il « aurait, selon certains échos, posé des questions à Eto’o en lui demandant combien cela lui coûtait d’acheter des arbitres ». faisant notamment référence à l’arbitre Bakary Gassama lors du barrage retour entre le Cameroun et l’Algérie qualificatif pour la Coupe du monde (2-1, a.p.) le 29 mars dernier. L’Algérie avait été éliminée de la qualif au Mondial et avait scandale pour plusieurs décisions (deux buts algériens annulés par le VAR, deux situations litigieuses dans la surface non sifflées).

Le stade 974 démonté

Le fameux stade 974 du Qatar n’aura vécu que quelques matchs. Le stade « containers » de la Coupe du Monde a accueilli six matches de la phase de poules, dont le France-Danemark. Il sera démonté et il sera offert après la Coupe du Monde à un pays encore non déterminé. La Tunisie serait une candidate sérieuse.

Kylian Mbappé était de repos lundi. Il en a profité pour se rendre à l’hôtel de Doha où loge l’équipe du Maroc. Pour une petite visite de courtoisie pour Achraf Hakimik, son coéquipier et copain du PSG. C’est mignon. On espère que Giroud ne sera pas trop jaloux.

Pavard et Deschamps, ce n’est plus le grand amour

Benjamin Pavard ne joue plus avec les Bleus depuis le premier match de Coupe du Monde, voici pourquoi. Tout va bien entre Benjamin Pavard et Didier Deschamps. Même s’il a été relégué dans la hiérarchie, derrière Jules Koundé et Axel Disasi, le joueur du Bayern Munich n’a pas eu de clash avec Didier Deschamps, comme cela avait été rapporté par des rumeurs. « J’ai eu plusieurs échanges avec lui, et je considère qu’il n’est pas dans de bonnes dispositions (…) Alors vous allez me dire : ‘c’est physique, c’est la tête ?’ Évidemment que le premier match ne l’a pas aidé. C’est pour ça que j’ai fait un choix différent », avait simplement justifié DD.

Cependant, pas de « problème de comportement ou éventuel clash avec le sélectionneur », selon RTL, qui cite une source au sein du staff « Oui, c’est difficile pour Benjamin, mais c’est uniquement sportif, il travaille et son comportement est bon au sein du vestiaire », assure cette source. Les relations ne sont pourtant pas au beau fixe.  » S’il n’y a pas eu d’emportement, Benjamin Pavard n’aurait pour autant pas bien compris les remarques formulées par Deschamps. Depuis, les deux hommes ne semblent plus sur la même longueur d’onde », assure RTL.

Benjamin Pavard paierait aussi la complicité entre Jules Koundé et Ousmane Dembélé, qui jouent ensemble au Barça. « L’attaquant a glissé au staff qu’il était plus à l’aise avec son coéquipier en club », à Deschamps, selon RTL. Le choix aurait donc été vite fait…

Write A Comment