Retrouvez chaque jour, pendant le Mondial, les infos principales sur la compétition qui se déroule au Qatar.

Après le forfait de Presnel Kimpembe, la blessure à l’entraînement de Christopher Nkunku. L’attaquant de Leipzig s’est blessé à l’entraînement et doit renoncer au Mondial au Qatar avec les Bleus. « Blessé à l’entraînement mardi, Christopher Nkunku doit renoncer à participer à la Coupe du Monde. L’attaquant du RB Leipzig avait quitté la séance d’entraînement mardi avant son terme, touché au genou gauche », explique la FFF.

« Les examens radiologiques passés dans la soirée ont malheureusement révélé qu’il s’agissait d’une entorse. Didier Deschamps a acté le forfait de Christopher Nkunku. Un dossier médical a été adressé à la FIFA, préalable réglementaire au remplacement d’un joueur blessé dans le groupe depuis le dépôt de la liste, lundi à 19 heures», confirme la FFF.

Son remplaçant a été confirmé ce mardi : ce sera Randal Kolo Muani. « L’attaquant de l’Eintracht Francfort, actuellement au Japon avec son club, rejoindra l’Équipe de France à Doha jeudi matin. La Fédération Française de Football remercie l’Eintracht Francfort pour sa coopération.».

Direction Doha pour les Bleus

Les Bleus eux, ont décollé de Paris ce mercredi matin. Ils ont pris la pause dans l’avion qui les emmène à Doha pour la Coupe du Monde. (du 20 novembre au 18 décembre prochain) et sont arrivés vers 17h30, heure de Paris. L’équipe de France sera logée au Al Messila Resort and Spa, dans le quartier d’Al-Rayyan, tout au long de la compétition.

Cette fois-ci, Adrien Rabiot n’a pas eu à dire non au poste de réserviste. Il est dans la sélection. Et il y croyait dur comme fer. « Je n’avais pas peur de ne pas y être. J’étais performant, je sais que le sélectionneur compte sur moi. Avec les absences de N’Golo (Kanté) et de Paul (Pogba), j’avais moins de pression qu’en 2018. Malgré l’épisode de 2018, on n’a jamais eu une mauvaise relation avec Didier Deschamps. On s’est mieux compris, on a beaucoup plus échangé. J’ai grandi aussi »

Que faire en cas de victoire au Mondial ? Se raser la tête n’est pas une option pour Edouardo Camavinga. «On me l’a déjà posé mais je n’ai pas trouvé encore. Ce qui est certain c’est que je ne me raserai pas la tête, je tiens à mes locks. Ne vous inquiétez pas je ferai un bon truc».

Le Qatar défend les « faux supporters » de plusieurs Nations

De faux supporters au Qatar, venus d’Inde ou du Pakistan, pour faire monter l’ambiance, a seulement quelques jours du Mondial ? Les images de ces « Argentins », « Allemands » ou autres supporters des Bleus ont fait le tour du monde. Il ne s’agissait évidemment pas de « vrais » supporters de ces pays, mais le Qatar dénonce le bashing qui a suivi.

« Le Qatar, comme le reste du monde, est composé de fans de football de tous les horizons, dont beaucoup partagent des liens émotionnels avec plusieurs nations. Dans différents endroits du monde, les supporters ont des traditions qui diffèrent, des façons différentes de faire la fête, et si cela peut contraster les habitudes en Europe ou en Amérique du Sud, cela ne signifie pas pour autant que la passion pour le football est moins authentique. Les journalistes sur le terrain qui parlent et rencontrent ces supporters se rendent compte de la réalité », assure Le Comité suprême du Qatar.

« Des supporters des quatre coins du globe – dont beaucoup ont élu domicile au Qatar – ont récemment contribué à l’ambiance locale en organisant des marches et des défilés de supporters dans tout le pays et en accueillant les différentes équipes nationales à leurs hôtels, écrit le Comité suprême. De nombreux journalistes et commentateurs sur les réseaux sociaux ont émis des doutes sur le fait qu’il s’agisse de ‘vrais’ supporters. Nous rejetons totalement ces affirmations, qui sont aussi décevantes que peu surprenantes. »

Alors que la presse anglaise affirme que ces fans sont payés, le Qatar rétorque que des clubs de fans indiens existent pour certains pays. C’est le cas notamment pour le Portugal… ou l’Equipe de France.

Faux supporters ou supporters de sélections différentes venus d’Inde… chacun se fera son idée. Mais pour le Qatar, ce sont bien de « vrais supporters ».

Write A Comment