Le but du Japon fait polémique, Courtois taille encore la Belgique, Keylor Navas prêt à repartir à l’assaut la prochaine coupe du Monde.

Les polémiques s’enchainent. Après le but refusé de Griezmann, les cheveux de Cristiano Ronaldo ou le penalty de Messi contre la Pologne, c’est le but de Tanaka qui fait polémique. Score final 2-1 pour le Japon qui termine premier, et qui élimine de fait l’Allemagne. Dans toute l’Europe, on se demande si ce but était bien valable : car le ballon était peut-être sorti juste avant la passe décisive. La VAR a finalement validé.

De nombreuses captures d’écran, censées prouver que le ballon était dehors, ont évidemment circulé sur les réseaux sociaux. « On m’a montré une photo, a-t-il déclaré à l’issue de la rencontre. Mais je ne peux pas croire que cette photo soit réelle, c’est forcément un fake ou un montage! Ce n’est pas possible autrement. Je n’ose pas croire à cette photo et je ne vais pas donner mon avis c’est préférable! » Le technicien a senti un certain flottement s’installer au moment de la vérification du but avec l’assistance-vidéo. « J’ai senti qu’il se passait quelque chose de louche quand le VAR a mis autant de temps à se décider… »,  a dit le sélectionneur espagnol Luis Enrique.

La Belgique n’a rien de doré, Navas veut voir 2026

Keylor Navas a vécu une Coupe du Monde compliquée : pas moins de 11 buts encaissés et une élimination de justesse. Le Coast Rica n’ira pas en 8e de finale. Mais le portier du PSG se sent bien. « Je vais bien, je me sens heureux. Nous verrons ce que l’avenir nous réserve. C’est un privilège de représenter le pays et de porter le drapeau. Je suis content. On verra. Je me sens à 100 %. » Il ne ferme pas la porte à l’idée de disputer le prochain Mondial 2026 aux Etats-Unis, au Mexique et au Canada. « Il reste de nombreuses années », a-t-il dit. Il aura alors 39 ans, mais bon, pour un gardien…

La « génération dorée » de la Belgique n’a jamais existé pour Thibaut Courtois. Car les Belges n’ont jamais rien gagné…  « Dorée, c’est un peu difficile à dire si tu ne gagnes rien. On n’est pas une génération dorée, on est une génération avec beaucoup de talents, de grands joueurs partout en Europe. On a montré en Russie qu’on était une Belgique qui jouait bien au foot. Aujourd’hui et à l’Euro, on n’a pas été nous-mêmes, c’est un peu dommage. On verra en mars ce qu’il se passera, qui restera, qui ne restera pas. On doit continuer. Le foot, ça va vite. En mars, il y a déjà des matchs pour se qualifier pour l’Euro », a jugé le portier du Real Madrid après le nul contre la Croatie (0-0).

Les Bleus ont du talent : Aurélien Tchouaméni et Edouardo Camavinga ont joué une belle partition au piano.

Le duo du Real Madrid se débrouille pas mal aussi en musique. Aurélien Tchouaméni et Edouardo Camavinga ont démontré leur talent de pianiste avec une partition joué à quatre main et diffusée sur les réseaux sociaux.

Aurélien Tchouaméni assure cependant n’avoir jamais joué avant de se produire pour cette vidéo. « Je n’ai jamais fait de piano de ma vie. Très honnêtement, c’est la première fois que je jouais quand j’ai fait la vidéo, j’avais appris le son depuis 24 heures. Là où nous vivons, il y a un petit pôle musical. On espère pouvoir faire un petit concert d’ici à la fin de la compétition. » On y croit, on y croit pas ? Juste du talent donc…

Kingsley Coman n’est pas inquiet pour Benjamin Pavard. «J’ai parlé un peu avec lui après le match. Il travaille beaucoup, il est très motivé. Je n’ai aucun souci à me faire. Il sera prêt pour le reste de la compétition », a-t-il déclaré en conférence de presse.

Write A Comment