Fronde anti-Aulas: les présidents de Ligue 1 se sont-ils vengés ?

Rédigé par : | Le 14 mai 2020 à 14:12
| Mise à jour : 14 mai 2020 à 14:12

Jean-Michel Aulas
Jean-Michel Aulas

Selon Le Parisien, une fronde anti-Aulas, le président de l’OL, s’est organisée avant la décision d’arrêter la saison de Ligue 1.

La Ligue 1 stoppée après la 28e journée. Une décision prise par la LFP après que le gouvernement a interdit toute manifestation de sport collectif jusqu’en septembre.

publicité

Mais selon Le Parisien, les présidents de Ligue 1 aurait organisé une « frond anti-Aulas » à cette occasion,  Les présidents de lubs de Ligue 1, notamment Nasser Al-Khelaifi (PSG), Jacques-Henri Eyraud (OM), Jean-Pierre Rivère (Nice), Frédéric Longuépée (Bordeaux), Nicolas Holveck (Rennes) Loïc Féry (Lorient) et Bernard Caiazzo (ASSE), qui partagent tous un groupe Whatsapp commun, ont arrêté la J28 au quotient, pour écarter Lyon d’une qualification européenne.

publicité

La raison de cette décision ? Les nombreuses sorties médiatique d’Aulas au début du confinement, qui réclamait une saison blanche ou des play-offs, ce qui aurait avantagé l’OL.  » Si ce qui est écrit se révélait exact cela deviendrait une affaire d’Etat  » a twitté Jean-Michel Aulas en réponse à cette information.

publicité