Hatem Ben Arfa, vieux briscard des Bleus, donne des conseils… à Didier Deschamps

Rédigé par : | Le 12 juin 2018 à 11:50
| Mise à jour : 12 juin 2018 à 11:50

Hatem Ben Arfa
Hatem Ben Arfa

Dans se chronique pour France Football, Hatem Ben Arfa a donné quelques conseils de vie en groupe à Didier Deschamps.

D’un côté, un vainqueur de la Coupe du Monde, de l’Euro, et de la Ligue des Champions. De l’autre, Hatem Ben Arfa. Et pourtant, celui qui donne des conseils sur comment bien vivre une compétition, c’est bien Hatem Ben Arfa…

« Je me souviens de mon séjour en Ukraine, à Kirsha, lors de l’Euro 2012, avec Laurent Blanc. J’avais l’impression de me retrouver dans un camp militaire retranché. J’étouffais vraiment, avec un gros sentiment d’enfermement, parfois un peu oppressant. Dans ce domaine, je pense que la France a beaucoup de retard. Nous sommes un peu frileux et restés bloqués sur ce qui se faisait il y a vingt ans », écrit-il dans FF.

publicité

« Je connais bien Didier Deschamps pour l’avoir eu à la fois comme entraîneur et comme sélectionneur. C’est évidemment un technicien qui a beaucoup de qualités mais je ne suis pas certain qu’il soit très ouvert sur l’évolution d’un mode de fonctionnement en interne. C’est dommage », assure HBA.

Le futur parisien n’a visiblement pas lu ou vu les dernières déclarations du sélectionneur, qui assurait lundi: «On a besoin de tranquillité, mais je ne veux pas un style bunker. C’est évasé, il y a de l’espace. On est soumis à des règles dures. Même le président n’a pas pu rentrer. Il avait perdu sa carte et n’a pas pu rentrer. Je suis désolé si l’entrée de l’hôtel est plus loin que celui du Brésil. Ce n’est pas moi qui ai fait le camp de base. On est bien installé avec un camp de base qui a de l’espace. Il y a tout ce qu’il faut. Ce n’est pas le grand luxe, mais c’est confortable et fonctionnel. Tout le monde est ravi. Vous avez des soucis avec les moustiques, nous on en a aucun. C’est mieux que les joueurs ne se fassent pas piquer.»