Infantino pousse pour une « réforme » du foot

Rédigé par : | Le 23 mars 2020 à 19:20
| Mise à jour : 23 mars 2020 à 19:20

Gianni Infantino
Gianni Infantino

Dans un entretien accordé à La Gazzetta dello Sport, Gianni Infantino, président de la FIFA, estime que le coronavirus met en danger le foot. Mais c’est aussi une opportunité.

Trop de foot tue le foot. Mais pas de foot du tout tue aussi le foot. Dans un entretien accordé à La Gazzetta dello Sport, Gianni Infantino, président de la FIFA, tire la sonnette d’alarme.

publicité

« La récession ? C’est un risque, lâche-t-il. Il faut une vision globable de l’impact économique (…) On ne sait pas quand on va revenir à la normalité », dit-il.

publicité

La président de la FIFA estime cependant que c’est aussi une chance : « Mais regardons l’opportunité : on peut réformer le football mondial en faisant un pas en arrière. Moins de compétitions, mais plus intéressantes », dit-il.

publicité

« Peut-être moins d’équipes, mais plus équilibrées. Moins de matches pour protéger la santé des joueurs, mais plus combattus. Ce n’est pas de la science-fiction, parlons-en. »