A quelques jours du choc OL-PSG, le président lyonnais utilise une méthode qu’il connaît bien : mettre le bordel chez le club adverse.

Jean-Michel Aulas joue le troll. Le président de l’OL tente de créer des tensions au PSG en égratignant les propos de Laurent Blanc, qui a critiqué les fautes à répétition de Marco Verratti lors de la demi-finale de la Coupe de la Ligue face à Lille.

publicité

0 Partages

Write A Comment

publicité