Le PSG va jouer un match plutôt anecdotique dimanche à 13h en Ligue 1 contre Auxerre : du côté des joueurs, ce sera 90 minutes d’angoisse.

Le PSG va récupérer Messi et Kimpembe pour ce match contre Auxerre. L’effectif sera presque au complet, mais reste à savoir désormais si Christophe Galtier va prendre le risque de les faire joueur. Ce sera délicat pour les deux joueurs revenant de blessure, mais aussi pour les autres internationaux, sélectionnés par leur pays, comme Neymar, Marquinhos ou encore Hakimi.

Quelle est la meilleure formule ? Selon Christophe Galtier, la meilleure préparation est de jouer : « La meilleure façon de se préparer pour faire un bon Mondial, c’est de jouer. Je leur dis souvent : ‘quand vous jouez, jouez à fond, sans aucune retenue.’ Parce qu’on peut même se blesser sur une petite séance d’entraînement. Avoir une obligation de résultat permet de rester en éveil et donc d’être prêt. »

L’ancien directeur de la performance du PSG et de l’OL, Alexandre Marles, est plutôt d’accord avec cette analyse. « Déjà parce que ce n’est jamais très bon de trop couper, surtout sachant qu’il n’y aura pas de préparation avant les premiers matchs. Ces joueurs-là sont comme des Formule 1. Le moindre détail peut les bloquer. Et les laisser quinze jours sans rien pourrait s’avérer contre-productif. Et puis, connaissant le tempérament des concernés, Coupe du monde ou pas Coupe du monde, ils auront tous envie de jouer », dit-il dans Le Parisien.

L’avantage, c’est que le PSG jouera sur le billard du Parc des Princes. Moins de risques de blessures donc comparés à d’autres stades. « Il y a moins de risque. Messi, il n’est pas forfait à Lorient pour une inflammation du tendon d’Achille. Il l’est parce que tu joues sur un terrain qui est moyen. Après, vous n’êtes malgré tout jamais à l’abri de vous faire découper par un adversaire. Les mecs en face feront un peu plus attention avec un international. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire », conclut Alexandre Marles.

Write A Comment