Publicité / Ad
Publicité / Ad

Lors d’un entretien avec Onze Mondial, l’attaquant de l’équipe de France et du PSG Randal Kolo Muani a évoqué son face-à-face manqué avec le gardien Emiliano Martinez lors de la finale de la dernière Coupe du Monde.

Un match historique. Ceux qui l’ont vu ne l’oublieront jamais, et surtout cette action de Randal Kolo Muani a la dernière seconde de la prolongation. Un tir arrêté par le portier argentin. Et le joueur du PSG doit assumer cette finale perdue contre l’Argentine (3-3, 2-4 aux tirs au but).

Publicité / Ad

« Je serai toujours le mec qui a loupé le face-à-face en finale de la Coupe du monde. C’est à vie. Même quand ma carrière sera finie, on m’en parlera toujours. Évidemment que je suis encore dégoûté de ce raté. En plus, après ce face-à-face, le match se termine. Si j’avais marqué, on aurait remporté la Coupe du monde. C’est dingue. Je n’ai même pas les mots pour expliquer ça. C’est juste incroyable », a dit RKM à Onze Mondial.

Publicité / Ad

« J’aurais ramené la Coupe du monde en France. J’aurais été la ‘star’, et sincèrement, je pense que je n’aurais pas aimé. Ça ne doit pas être facile à supporter. (…) Les gens disent : ‘il aurait pu la donner à Kylian’. Déjà, Kylian ne m’a jamais reparlé de cette action. Et sur le moment, c’était impossible à faire. Le foot ne se joue pas avec les ralentis, il n’y a que la VAR qui aurait pu voir ça… », a-t-il jugé.

Publicité / Ad

Write A Comment