Mondial : Koscielny voulait que les Bleus perdent, Deschamps ne comprend pas

Rédigé par : | Le 15 octobre 2018 à 12:02
| Mise à jour : 15 octobre 2018 à 12:07

Laurent Koscielny s’est confié au Canal Football Club ce dimanche. Et visiblement, il a mal vécu la victoire au Mondial.

Le défenseur d’Arsenal s’est blessé un mois avant le Mondial en Russie. « C’était un sentiment étrange. Je voulais qu’ils se qualifient, et en même temps, je voulais qu’ils perdent. Je pense que la victoire des Bleus m’a fait beaucoup plus de mal psychologiquement que la blessure ».

Egoïste. « J’ai un côté égoïste : j’aurais pu faire partie de cette aventure et gagner. Je sais que j’aurai ça en tête jusqu’à la fin de mes jours. La Coupe du monde, ça restera comme une étape noire de ma carrière et de ma vie », a-t-il déclaré.

publicité

Les Bleus, c’est fini. « Je pense avoir donné ce que je pouvais à l’équipe de France. Elle a une très belle génération avec de grands joueurs, les Bleus c’est fini pour moi. Je serai toujours un supporter de l’équipe de France parce que ça reste une équipe qui représente notre pays, mais je ne remettrai pas un maillot bleu ».

Déçu par les Bleus. « Quand t’es en pleine forme, beaucoup de personnes sont là. Mais à un moment donné, on t’oublie. Deschamps ? Je l’ai eu une fois pour mon anniversaire en septembre. Sinon, non, je ne l’ai pas eu. À propos des personnes que je pensais proches de moi, il y en a beaucoup qui m’ont déçu. »

Des propos qui interpellent chez les Bleus. Selon Le Parisien et L’Equipe, ces propos ont surpris staff de l’équipe de France, notamment Didier Deschamps. Au moi de mai dernier, plusieurs membres du staff ont ainsi discuté via WhatsApp avec Laurent Koscielny, en lui confirmant qu’il serait dans la délégation d’Emmanuel Macron (avec Dimitri Payet) pour assister à la finale du Mondial. Selon L’Equipe, Deschamps envisageait de rappeler Koscielny si celui-ci retrouvait son niveau. Avec cette sortie médiatique, ça ne risque pas…

Plus de News