Didier Deschamps est revenu sur la petite mésaventure de Jules Koundé lors de France-Pologne : il avait oublié d’enlever sa chaine.

Les footballeurs pro n’ont plus le droit au chaines et bracelets, mais lors de cette Coupe du Monde, les arbitres ont laissé passer Jules Koundé. Le joueur des Bleus a disputé presque une mi-temps entière avec ses chaines autour du coup. L’arbitre a fini par lui faire enlever.

Rien à voir avec les LGBT cependnant. « Ce n’est pas pour ça mais parce que ce n’est pas autorisé. Les joueurs n’ont pas le droit de porter bracelet, collier ou montre (pendant un match, au risque de se blesser ou de blesser leur adversaire). Je ne sais pas ce qu’il a à son collier, je sais que Jules c’est un peu une superstition ».

« Il l’a à l’entraînement. Je ne connais pas la signification. Je lui ai dit d’ailleurs : « tu as de la chance que je ne sois pas en face de toi, sinon… » L’arbitre nous avait avertis que dès qu’il y aurait un arrêt de jeu… Les joueurs ne vont pas non plus jouer avec une montre ou des lunettes de soleil. Ce n’est pas autorisé. Je pensais qu’il les avait enlevées mais apparemment ce n’est pas le cas. C’est de notre faute. »

Write A Comment