La FIFA passe à l’attaque pour limiter les prêts

Rédigé par : | Le 30 novembre 2018 à 17:21
| Mise à jour : 30 novembre 2018 à 17:21

Gianni Infantino
Gianni Infantino

Selon the Times, la FIFA veut limiter la pratique des prêts entre clubs. Une petite révolution.

Trop de prêts tuent le marché. Les clubs achètent sans compter leurs joueurs et doivent ensuite prêter pour avoir un effectif compatible aux règles. Une aberration que la FIFA veut empêcher.

publicité

Selon the Times, la décision de limiter les prêts pour chaque clubs entre 6 et 8 joueurs a été ratifiée par les dirigeants à partir de 2020. Avec dans le viseur notamment Chelsea, qui compte 39 joueurs prêtés actuellement.

publicité

Objectif de cette réforme : empêcher la surenchère des gros clubs sur les jeunes joueurs prometteurs, qui sont recrutés à prix d’or de plus en plus jeune. Le tout pour empêcher la concurrence de mettre la main dessus.

La pratique a occasionné ces dernières une vraie guerre économique, mais aussi un blocage pour le développement de la carrière de certains joueurs, tombés dans l’oubli après avoir été achetés par les clubs les plus fortunés. Les clubs formateurs pourraient ainsi garder leurs jeunes éléments plus longtemps.

Le PSG lui, est déjà dans les clous, avec seulement six prêts cette saison, même si ce nombre pourrait augmenter cet hiver, notamment avec le prêt de Timothy Weah.

publicité