Nasser Al-Khelaïfi a mis un gros coup de pression à la mairie de Paris en annonçant la volonté du PSG de quitter le Parc des Princes: les élus parisiens lui ont répondu.

Le bras de fer a commencé. Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, a assuré à Bloomberg, que le club pourrait quitter le Parc des Princes, trop petit. «Paris mérite un meilleur stade. Ma première option c’est de ne pas déménager. Mais la ville de Paris nous incite à bouger », a-t-il indiqué. Pourquoi ? Parce que la Ville de Paris demande 350M€ pour vendre le Parc. Selon L’Equipe, ce tarif est « jugé exorbitant » par le PSG, qui estime qu’il est surévalué 4 fois.

« Je ne crois pas que ce soit la bonne méthode, nous ne sommes sensibles à aucune pression », a réagi Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris.

Emmanuel Grégoire ajoute que la mairie ne veut pas vraiment vendre le Parc des Princes. « Ce n’est clairement pas notre option prioritaire de vendre le Parc des Princes. C’est le patrimoine de la ville, des Parisiens. Notre option prioritaire est plutôt de rester sur un modèle de bail, de location longue durée. Le PSG sait que c’est notre préférence », a déclaré jeudi Emmanuel Grégoire au micro de Sud Radio.  »

L’OM au Vélodrome, le PSG au Parc

Mais alors, la mairie va-t-elle finalement vendre ? « Aujourd’hui, des discussions sont engagées. On leur a dit, avant même de savoir si on souhaite vendre, qu’il faut s’entendre sur un prix. Quand on essaie d’être raisonnable, de construire l’avenir avec d’autres acteurs, on n’est pas obtu. Les options sont sur la table ».

L’élu parisien pense cependant avoir le soutien des citoyens de Paris et ne voit pas le PSG quitter le Parc. « Je ne suis pas sûr que ce soit du goût des clubs des supporter. Le Paris Saint-Germain et le Parc des Princes, c’est une histoire intimement liée. Imaginerait-on l’OM quitter le Vélodrome, Lens quitter Bollaert ? »

Write A Comment