La Super League, « on y va tout droit »

Rédigé par : | Le 26 avril 2020 à 15:00
| Mise à jour : 26 avril 2020 à 15:00

La crise du coronavirus a secoué le foot mondial pour des années. Pour Philippe Piat, président de la Fédération internationale des associations de footballeurs (FIFPro), ce n’est pas bon pour les championnats nationaux.

La Super League, la menace qui plane sur la Ligue 1 et les autres ligues nationales, arrive, selon Philippe Piat. « Je ne sais pas quand, mais je pense qu’on y va tout droit. Les conditions existantes aujourd’hui ne sont pas des barrières pour qu’on l’interdise », dit-il à Ouest France.

publicité

« L’UEFA ne milite pas pour égaliser les chances de tout le monde, et les primes offertes en Champions League limitent à une caste de clubs la possibilité d’acheter les meilleurs joueurs. Si tout le monde pouvait avoir accès à ces meilleurs joueurs, comme cela existe aux Etats-Unis, cela pourrait rééquilibrer les compétitions ».

publicité

« En l’état, on n’arrive pas à démarrer les compétitions en songeant que tout le monde a une chance. Le business a pris le pas sur le sport, et il faudrait que l’exception sportive soit reconnue afin qu’un règlement anti-trust soit érigé ».

publicité