Le fair play financier n’a jamais fait peur à Nasser Al-Khelaïfi

Rédigé par : | Le 17 février 2019 à 17:32
| Mise à jour : 17 février 2019 à 17:32

Nasser Al-Khelaïfi
Nasser Al-Khelaïfi

Dans le Dauphiné Libéré, Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, a évoqué la future décision du TAS.

Le TAS devrait trancher en faveur du PSG contre l’UEFA sur les comptes du club. Une info pas encore officielle, mais Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, assure que le fair play financier n’a jamais été une source de préoccupation.

publicité

« Il n’a jamais été question d’inquiétude au sein de notre club. Suite à l’ouverture d’une procédure par l’UEFA en septembre 2017, sous la pression d’un dirigeant espagnol qui a peut-être craint alors pour ses intérêts personnels, nous avons répondu point par point à toutes les questions de nos interlocuteurs ».

publicité

« Nous avons participé à ces échanges réguliers dans la plus grande transparence et avec le plus grand sérieux apporté à nos réponses. Soyez-en sûrs, notre club est géré avec le plus grand professionnalisme. Si tel n’était pas le cas, les plus grands joueurs du monde ne souhaiteraient pas venir chez nous. Et ils n’y seraient pas aussi épanouis qu’ils le sont aujourd’hui ».

publicité