Le Parisien a dévoilé les chiffres fous du contrat de Kylian Mbappé au PSG : le joueur se remplit les poches, mais la France aussi.

Les milliards du Qatar, c’est bon pour Mbappé, Messi et Neymar, mais aussi pour la France. Le Parisien révèle l’énormissime contrat du joueur français signé en mai dernier: 630 millions d’euros bruts tout compris (salaires, primes… etc). En net, cela représente 2,7 millions d’euros net après impôts.

Sur une moyenne les 210 millions d’euros brut par an environ pour trois ans, Le Parisien estime que l’Etat français récupère 170 millions d’euros par année de contrat de Mbappé au PSG. Le contrat de Mbappé est soumis à un taux moyen d’imposition de 45% mais aussi à 4% de contribution sur les hauts revenus.

170 millions d’euros par an pour la France

Kylian Mbappé doit aussi verser des cotisations salariales prélevées sur la rémunération brut d’environ 12% par Le Parisien, soit environ 25 millions d’euros par an en moyenne. Mais c’est le PSG qui paye ces charges.

Reste donc pour Kylian Mbappé un salaire net de 95 millions d’euros après prélèvement. L’Etat français prélève aussi les cotisations sociales employeur, et des cotisations salariales de plus de 80 millions d’euros.

Mbappé est donc très bien payé au PSG, mais contribue aussi au budget de l’Etat. D’une manière assez phénoménale: sur les 210 millions bruts versés pour chaque saison à Mbappé, l’Etat récupère au total… 170 millions d’euros. A Madrid, Mbappé aurait plus ou moins touché le même contrat, selon plusieurs sources, mais sans rien verser à son pays. Et si c’était donc un joli cadeau fiscal fait à la France par le 7 parisien ?

Write A Comment