Le PSG veut une équipe réserve… en Ligue 2

Rédigé par : | Le 25 mai 2019 à 19:15
| Mise à jour : 25 mai 2019 à 19:15

Le Parc des Princes

Le PSG a décidé de ne plus aligner d’équipe en National 2.

Le secteur formation est bouleversé. Le PSG n’aura plus d’équipe réserve à partir de la saison prochaine. « Après avoir longtemps analysé les performances de ses différentes équipes du Centre de Formation, le club a constaté que l’environnement de son équipe réserve n’offrait plus les conditions souhaitables pour le développement de ses jeunes talents. Ces derniers mois, plusieurs joueurs ont ainsi sauté l’étape du Groupe Élite pour se retrouver directement convoqués aux entraînements et/ou aux compétitions de l’équipe professionnelle du Paris Saint-Germain », explique le communiqué du PSG.

publicité

« En conséquence, il a été décidé que l’équipe U19 deviendra l’horizon majeur des jeunes joueurs en formation, avant leur passage espéré vers le groupe professionnel. Engagée dans quatre compétitions (Championnat de France, Coupe Gambardella, UEFA Youth League et Premier League International Cup), la formation U19 du Paris Saint-Germain évolue dans un contexte sportif propice au développement des talents de l’académie Rouge et Bleu », assure le PSG.

publicité

Le PSG voulait une équipe en Ligue 2

« Décision d’Antero Henrique et de son équipe, qui ne voyaient plus en l’équipe réserve une étape importante de la progression des jeunes. Les U19 joueront donc désormais toutes les compétitions, sauf la N2. Les meilleurs éléments seront ensuite prêtés où intégrés à l’équipe pro », explique Loïc Tanzi sur Twitter.

publicité

Selon le journaliste de RMC Sport, Loïc Tanzi, la décision a été prise par Antero Henrique et de son équipe, « qui ne voyaient plus en l’équipe réserve une étape importante de la progression des jeunes ». Le directeur sportif souhaite que l’équipe réserve évolue à un niveau supérieur, en Ligue 2 notamment, comme certains clubs en Espagne. Mais les discussions avec la FFF et la LFP n’ont pas abouti, le PSG attend donc de voir les instances évoluer sur le sujet.