Le refus du PSG qui a provoqué la colère de Rabiot

Rédigé par : | Le 29 novembre 2018 à 17:01
| Mise à jour : 29 novembre 2018 à 17:01

Adrien Rabiot
Adrien Rabiot

Paris United révèle les coulisses de la négociation autour du cas Rabiot, dans un nouvel ouvrage paru cette semaine.

Le dossier Rabiot semble irrémédiablement voué à l’échec. Le joueur devrait partir en fin de saison, peut-être même en janvier. Mais ce ne sera pas forcément la faute du PSG. Paris United met en avant la gourmandise du clan Rabiot pour expliquer cet échec.

publicité

« Antero Henrique réaffirme au clan Rabiot qu’une prime à la signature n’est pas envisageable. Contrairement au FC Barcelone, qui propose une prime à la signature de 10 millions d’euros en plus d’un salaire annuel du même montant, Paris propose de son côté environ 7 millions d’euros avec des bonus allant jusqu’à 10 millions, sans prime. Une annonce qui déclenche la colère de Rabiot, déjà énervé par l’image que le club donne de lui aux supporters. Il affirme en avoir assez de la France. Si Paris ne s’aligne pas sur le Barça, il partira l’été prochain », assure Paris United.

publicité

De son côté, Nasser Al-Khelaïfi « ne répond même pas aux sollicitations du clan Rabiot pour sa prolongation de contrat. Il aurait apprécié trouver une personne capable de booster les joueurs, qu’il juge trop gâtés »