Le vestiaire secoué par l’affaire Pastore ?

Rédigé par : | Le 12 janvier 2018 à 13:09
| Mise à jour : 12 janvier 2018 à 13:15

Javier Pastore
Javier Pastore

Ce vendredi, la presse assure que le PSG connait une période compliquée.

L’épisode du règlement de compte entre Pastore et Thiago Silva par médias interposés sème le doute. Le vestiaire parisien a-t-il pardonné le retard de près d’une semaine de l’Argentin ? Le joueur s’est justifié par des soucis personnels, mais depuis…

« La zizanie », titre ce vendredi L’Equipe. « Ce différent exposé au grand jour est un coup de tonnerre. Il met en exergue les dissensions qui peuvent affleurer au sein d’un collectif dont ses membres aiment à répéter que le groupe vit bien », écrit le journal.

Et le journal voit en fautif Antero Henrique, qui ne s’est jamais exprimé dans les médias sur l’affaire des retards de Cavani et Pastore. Pour L’Equipe, si Henrique avait pris les devants dans ce dossier, Thiago Silva n’aurait pas eu à intervenir.

Henrique attendu au tournant

Selon Canal Supporters, cependant, le PSG assure que le « climat est positif au sein du club » et que les deux joueurs ont été sanctionnés, apaisant ainsi le vestiaire.

Le Parisien note de son côté le double discours de Pastore qui assure publiquement « vouloir finir sa carrière à Paris », mais qui avec ses coéquipiers, a «de nouveau confirmé en privé lundi dernier, après avoir présenté ses excuses devant le groupe pour son retard».

RMC, de son côté assure que ces retards, « au sein du vestiaire parisien, ne passent pas. Ce retard est alors pris par certains comme un manque de respect et une possible punition pour l’ensemble du groupe ». Cavani notamment, plus que Pastore (alors que celui-ci est revenu plusieurs jours après), serait dans le viseur de ses coéquipiers.