Le JDD revient ce dimanche sur la prolongation de Kylian Mbappé, en détails.

Kylian Mbappé au PSG jusqu’en 2025, c’est le coup de théâtre du printemps dernier. Alors que tout le monde le voyait au Real Madrid, le Français a finalement prolongé à Paris. Le JDD dévoile ce dimanche les conditions de cette prolongation.

Les politiques. Le président Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy et d’autres hommes politiques ou personnalités de haut rang sont intervenus pour convaincre Mbappé de rester au PSG.

Les conditions. Mbappé est selon le JDD devenu « la pierre angulaire du projet » selon Nasser Al-Khelaïfi. Le directeur sportif Leonardo a été viré. Le PSG a donné les clés du club au Français: « C’est une chose qui n’existe nulle part ailleurs. C’était un peu comme ça à Barcelone avec Messi, et ça a décliné », explique un dirigeant de club européen au JDD.

Campos, Meynard… Mbappé placé ses pions

Les proches aux postes clé. Mais, puisqu’il y à un mais… Kylian Mbappé se défend bien évidemment d’avoir cette influence au sein du club. Luis Campos et Christophe Galtier ont aussi démenti. Ainsi, le PSG ne lui a pas confié le brassard, et le Qatar reste tout de même maitre en la demeure au PSG. Reste que le club a tout fait pour plaire à Mbappé, en recrutant notamment Julien Maynard à la communication. Proche du clan Mbappé, cet ancien journaliste de TF1 est désormais le boss de la com du club.

L’arrivée de Luis Campos au poste de conseiller sportif omnipotent est aussi un signe de l’influence de Mbappé au PSG. Un vrai tour de force alors que selon le JDD, Luis Campos avait été… missionné par le Real Madrid pour le recrutement de ce même Mbappé. Nasser Al-Khelaïfi et l’émir du Qatar ont convaincu le portugais de changer son fusil d’épaule.

A droite, jamais

Le sportif. Le PSG avait prévenu Mbappé que la priorité était Robert Lewandowski et un 4-4-2 selon JDD. On en est loin, puisque le Polonais est au Barça et que le PSG joue en 3-4-1-2. Mais le plan initial était bien avec l’influent Pini Zahavi de revendre Neymar pour signer Lewa. Un coup raté, sûrement à l’origine des déclarations ambigues de Mbappé sur le mercato parisien… Bernardo Silva et Milan Skriniar étaient aussi prévus, mais là encore, ça a capoté.

Les garanties de placement. Selon le JDD, Mbappé a obtenu des garanties sur son positionnement en attaque : à gauche ou en pointe axiale. Pas question de jouer à droite. Christophe Galtier a bien tenté le coup en début de saison, mais Kylian Mbappé et son père, qui « très regardant sur les affaires sportives », selon le JDD, ont vite replacé la barre au bon endroit. La seule fois de la saison où Mbappé a joué à droite, c’était contre Montpellier. Mbappé boudait… et s’est ensuite produit le penaltygate, rappelle le JDD.

Write A Comment