Les sanctions pour Neymar, Kurzawa et Paredes… Tuchel ne comprend pas

Rédigé par : | Le 17 septembre 2020 à 13:05
| Mise à jour : 17 septembre 2020 à 13:05


La commission de discipline de la LFP a communiqué les sanctions suite aux événements de PSG-OM.

Neymar échappe au pire. Pour son expulsion contre l’OM, le brésilien est suspendu pour trois matchs, dont un avec sursis. Même sanction pour Paredes.

Kurzawa écope de six matchs de suspension Pour sa bagarre avec Amavi. Le Marseillais est lui sanctionné de trois matchs seulement.

Pour son crachat sur Alvaro, Angel Di Maria est convoqué le 23 septembre par la LFP. Alvaro, suspecté d’avoir tenu des propos racistes à Neymar, a vu le dossier mis en instruction.

Et pour Thomas Tuchel, ces sanctions sont incompréhensibles : « C’est mieux que je ne dise pas trop ce que je pense. Je n’ai jamais vu un joueur ayant pris deux cartons jaunes (Paredes, ndlr) être suspendu pour deux matchs (plus un avec sursis), donc, je suis très surpris. Et Di Maria convoqué ? Ok, bon, je suis très surpris aussi qu’il doive venir s’expliquer. Je n’espérais rien, alors j’accepte les sanctions… », a-t-il dit.