Marius Trésor, l’ancien international, avait qualifié Marco Verratti de joueur « vicieux qui fait son cinéma auprès des arbitres ».

Dan le Figaro, Marco Verratti lui a répondu sans esquiver la question.

« Tout le monde peut avoir une opinion, je respecte la sienne. Je ne souhaite pas polémiquer. Dans la vie de tous les jours, je ne suis pas un vicieux. Ma mère et mon père ne le sont pas non plus ».

« Et je n’aime pas les personnes vicieuses. Sur le terrain, je peux avoir un côté vicieux car j’ai toujours envie de gagner. Mais ça ne dure que 90 minutes. Concernant les arbitres, je suis habitué à parler avec eux. Je ne leur mets pas la pression ».

« Dans un match, quand je rate quelque chose, mes coéquipiers me font la remarque. Alors quand l’arbitre rate quelque chose, j’essaie de lui dire, c’est tout. Je comprends ce qu’il veut dire, mais je continuerai à le faire. »

Write A Comment