Mbappé, Neymar, Leonardo : Nasser Al-Khelaifi annonce les changements

Rédigé par : | Le 19 juin 2019 à 8:12
| Mise à jour : 19 juin 2019 à 8:12

Nasser Al-Khelaïfi
Nasser Al-Khelaïfi

Dans une grande interview pour France Football, le président du PSG Nasser Al-Khelaifi fixe le cap pour l’année à venir. Et évoque son changement de cap.

La direction du PSG reprend la main. Après des mois de controverses, autour de Neymar ou autre, le président fait son mea culpa. « On a tous manqué de caractère et d’autorité. Moi le premier, je le reconnais. Je ne veux pas fuir mes responsabilités. Si ça n’a pas marché cette saison, c’est d’abord de ma faute. Mais ça va changer ».

publicité

Leonardo aura la pouvoir nécessaire pour remettre tout en ordre. « L’une des missions confiées à Leo est justement de faire évoluer les mentalités. Il va disposer des pleins pouvoirs sportifs pour y arriver. En deux minutes, l’affaire a été réglée entre nous. Il n’a même pas discuté de contrat. Il était très heureux de revenir ».

publicité

Et Thomas Tuchel va rester. « Il va avoir désormais quelqu’un avec lui pour l’épauler dans sa mission. Leo sera à la fois très protecteur mais également intransigeant en cas de faute. Il n’hésitera pas à dire stop quand il constatera des dérives ».

publicité

Les joueurs mis devant leurs responsabilités. « Encore plus qu’avant. Ils vont devoir faire plus, travailler plus. Je veux des joueurs fiers de porter notre maillot, pas des joueurs qui font le job quand ça les arrange. Ils ne sont pas là pour se faire plaisir. Et s’ils ne sont pas d’accord, les portes sont ouvertes. Ciao ! Je ne veux plus voir de comportement de stars ».

Le commentaire de Mbappé. « Je lui ai dit que les responsabilités, ça ne se demande pas. Il faut aller les chercher, parfois même les arracher. On n’attend pas, on provoque. Comme il est très intelligent, je suis certain qu’il a compris.  Je sais ce qu’il veut. Je veux la même chose ».

Le recrutement. « On aura cette équipe compétitive. Je peux juste vous dire que l’on aura vite de magnifiques recrues. On travaille sur les profils depuis six mois, en étant encore plus attentifs à la mentalité des joueurs qui viendront chez nous ».

Neymar est impliqué. « Bien sûr. Lui, comme les autres. Personne ne l’a obligé à signer ici. Personne ne l’a poussé. Il est venu en toute connaissance de cause pour s’inscrire dans un projet »